REFLEXION

AIN TEMOUCHENT : Le wali aux responsables locaux : ‘’La recréation est terminée’’



Le wali d’Ain Témouchent M. Hammou Ahmed Touhami a réuni, au cours de cette semaine, au niveau du siège de l'APW, le conseil de l’exécutif  élargi aux maires, aux élus des deux chambres et en présence des différents organes de presse, comme ordre du jour le développement local et l’hygiène, feuille de route que compte suivre le wali dans le but du travail en groupe pour promouvoir le développement local. Au début, il a fait lecture des décisions prises lors de la rencontre entre le gouvernement et les walis du pays portant sur la rationalisation des dépenses en disant que « La situation est critique et nous sommes en pleine crise économique étant donné que tous les projets inscrits ou non lancés sont gelés  à l’exception de l'emploi, l’habitat, l’hydraulique, la santé ainsi que l’éducation, le social doit continuer » Et d'ajouter que la loi de finance 2016 sera revue à la baisse à concurrence de 9% par rapport à celle de 2014. Concernant la wilaya, le wali dira que la demande se situe à 15. 500 dossiers, il existe 2794 notifications dont 2233 ont été exécutés où il a ordonné aux chefs de daïras de distribuer tout le parc de logement avant la fin de l'année 2015 répartis comme suit : Ain Témouchent 165 unités, El Maleh 113 unités, Hammam Bouhjar 173 et Ain El Kihel 250 unités. L'OPGI doit activer l’opération de cession de logements sous sa gestion et pour faire avancer les choses, il dira que le premier ministre a ordonné aux walis de ne pas faire cas du CALPI et du CALPIREF. Ces deux comptoirs ont lourdement pénalisé les investisseurs durant des années, ils seront tout simplement gelés. Le wali a également instruit les directeurs à procéder à l'assainissement du foncier détenu par des promoteurs et qui n'ont pas été mis en valeur « il faut restituer aux domaines ces terres avec ceux qui détiennent ces lots de terrains dans les divers zones d’activités quitte à aller en justice. » A l'intention des élus des 28 communes que compte la wilaya, le chef de l’exécutif dira qu' « il faut travailler en équipe et chacun doit prendre ses responsabilités car la recréation a trop duré, il faut bouger avec ambition et courage et j'assume les défaillances non intentionnelles principalement concernant le ramassage des ordures, l’éclairage public, la battue des chiens errants où il a été enregistré 170 cas de morsures provoquant le décès de deux personnes, la dénomination des cités, la gestion des parcs et jardins, la mise en exercice des marchés de proximité pour mettre fin au squat des trottoirs qui n'est pas une surface commerçante » Le wali a été choqué par le taux de consommation des divers PSD ne dépassant pas les 13% même et les PCD 31% pour la seule année 2015 et que pour l'inscription des diverses opérations, elle n'est pas moins de 85% dans toutes les wilayas du pays et d'ajouter à l'intention des élus « Vous devez faire des efforts énormes en 2016 afin que le taux de consommation soit triplé ». Concernant l'information, il s'adressa aux directions et chefs de daïras en disant qu' « il faut tout donner aux journalistes dans le but d'informer les citoyens, notre rôle est de servir la population en toute transparence, nous n'avons rien à cacher, nous devons prendre en charge leurs préoccupations »    

H. Bouna
Vendredi 4 Septembre 2015 - 18:28
Lu 226 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+