REFLEXION

AIN BOUDINAR : Le douar ‘’Bendahmane’’ livré aux « clandestins »



Relevant du territoire de la commune d’Ain Boudinar, le douar Bendahmane souffre atrocement de l’insuffisance des moyens de transport et demeure livré aux clandestins qui font la loi, en fixant les prix qu’ils désirent pour le moindre déplacement. Pour rappel, le douar n’est desservi que par un unique fourgon de type « Karsan » qui assure les liaisons vers les autres localités. Les citoyens ont toutes les peines à se déplacer vers la ville de Mostaganem, la commune de Kheireddine pour  divers besoins. Ces derniers sont contraints de recourir aux services des « clandestins » qui exigent la somme de 20 dinars juste pour une distance de 03 kilomètres. Face à ce diktat imposé par les « clandestins », les citoyens interpellent la direction des transports pour la disponibilité de lignes suffisantes pour desservir le douar et mettre une fin à la loi des « clandestins ».

L.Ammar
Mardi 8 Août 2017 - 18:22
Lu 411 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 21-09-2017.pdf
3.59 Mo - 20/09/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+