REFLEXION

9 MILLIONS DE FEMMES EN AGE DE SE MARIER SONT CELIBATAIRES EN ALGERIE ! : 50% des femmes ne trouvent pas de maris !?

Il n’y aurait plus d’hommes en Algérie pour se marier, la moitié des femmes ne trouvent pas de maris. Ce terrible constat est le résultat d’une étude publiée par l’agence allemande (DPA) et qui est aussi une vérité amère que nul ne peut la démentir. Y’a-t-il un moyen de lutter contre le phénomène du célibat forcé qui prend de plus en plus de l’importance parmi les préoccupations de l’Etat jusqu'à devenir un sujet tabou , où c’est le destin, la chance, ou encore l’impatience…. !



9 MILLIONS DE FEMMES EN AGE DE SE MARIER  SONT CELIBATAIRES EN ALGERIE ! : 50% des femmes ne trouvent pas de maris !?
D’après un rapport, produit par l’agence allemande deutsche presse argenture (DPA), il y a 11 millions de femmes célibataires en Algérie dont 5 millions de femmes de plus de 35 ans qui sont encore célibataires. Comparé à d’autres pays arabes, l’Algérie est surnommé le pays des célibataires.  Sur les 9 millions de femmes algériennes en âge de se marier et procréer, 50% ne trouvent pas de maris. Ainsi a rapporté, via un rapport médiatique, l’agence allemande DPA. Citant le témoignage du chef du service gynécologie à l’hôpital Al Qobba à Alger. Selon ce responsable algérien, cité par l’agence, ce phénomène social déstabilise la cellule familiale en Algérie, et encourage, la prolifération des actes sexuels hors mariage. «L’impossibilité pour les femmes  algériennes de trouver des maris poussent grands nombres parmi elles, à La sexualité et les relations hors mariage », a expliqué le docteur Mourad Drini du service précité.

Quel sort pour les femmes célibataires !?

En effet, avec le développement de notre mode vie,  le temps consacré aux études (longues dans la plupart des cas), carrière professionnelle et trouver un travail, le nombre de femmes célibataires ne cessent de croitre.  De plus en plus de personnes font passer leur vie professionnelle avant  le mariage .Parmi les personnes âgées, le pourcentage de femmes célibataires est plus élevé que celui des hommes. Mais lorsque le tintement de l’horloge hormonale commence à sonner, on se hâte, seulement, il n’est guère si facile de trouver chaussure à son pied. Il est  important de noter que le célibat touche toutes les catégories de personnes, à tout âge et de n’importe quelle catégorie socioprofessionnelle. Mais il existe plusieurs critères de célibataires ou de « solos » .Il y a le célibat consenti  qui sont ceux qui  ont décidé de vivre seules, et les personnes, divorcés, veufs, les frustrés, les dégoutés … !
Pour certaines femmes, ce n’est pas un problème, même si elle reste toute sa vie célibataire pour d’autres elles sont  plutôt tristes et angoissée. Elles deviennent même complexes, elles ne comprennent pas pourquoi toutes leurs amies sont presque toutes mariées ou en couple, mais elle malgré ses efforts et beautés elles sont seules. Pour cela certaines choisissent de rester calme et d’attendre son destin, pour d’autres elles multiplient les sorties, les meetings dont l’espoir de trouver l’âme sœur.  D’ailleurs certaines femmes n’hésitent pas de faire appel à des psychothérapeutes. Elles se torturent l’esprit pour comprendre ce qu’elles appellent “l’échec” de leur vie affective. Il est très difficile aussi pour une femme célibataire de vivre seule, et ce, à la fois dans les régions urbaines et dans les régions rurales. Car, en plus des pressions sociales, de toutes sortes de commérages et de scandales endurées par leurs familles, elles n'arrivent mêmes pas à louer un appartement pour vivre leurs célibats en isolement. Quant aux  femmes âgées, elles peuvent vivre seules mais ne se sentent pas protégées, socialement et physiquement.

Riad
Mercredi 2 Octobre 2013 - 22:00
Lu 14527 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+