REFLEXION

5 NOYADES DEPUIS LE DEBUT DE LA SAISON ESTIVALE : Un adolescent porté disparu à ‘’Oued Chlef’’



Autant que les accidents de la circulation, les noyades constituent un sérieux danger sur la santé publique. Preuve en est, rien que depuis le début de la saison estivale, cinq (05) cas de décès par noyade ont été enregistrés dans la wilaya de Mostaganem, par les services de la protection civile, depuis l’ouverture officielle de la saison estivale.  D’où l’appel que nous lançons encore une fois à nos estivants. Celui de faire preuve de prudence et de vigilance et de respecter les consignes de sécurité de la protection civile », ont indiqué les services de la protection civile. En effet, le premier cas a été enregistré, au niveau de la plage de ‘’Sidi Mansour’’ relevant de la commune de Fornaka.  Le drame a eu lieu dans une zone rocheuse et non surveillée, distante à 500 mètres de la plage en question.  Il s’agit d’un jeune homme, âgé de 19 ans, originaire de la wilaya d’Oran.  Par ailleurs, deux malheureuses jeunes sœurs, scolarisées au sein de l’établissement scolaire moyen « Merbah Belkacem », âgées à peine d’une douzaine d’années ont été découvertes mortes au sein d’une retenue collinaire, une aire de stockage d’eau, destinée à l’usage d’irrigation des champs, située au sein du douar d’Ouled Haddou relevant de la commune d’Ouled Boughalem.  Selon les informations recueillies au douar, l’une des sœurs a perdu l’équilibre et a glissé vers la retenue d’eau, la seconde a tenté vainement de la secourir et a fini par se faire engloutir à son tour.  Le quatrième mort par noyade, vient d’être enregistré au sein d'une zone interdite à la baignade, à quelques mille mètres de la plage de Hadjadj. Le corps de la victime dont l’âge a été estimé à une vingtaine d’années, a été repêché par les éléments de la protection civile. En l’absence de tout document d'identité, l'individu demeure malheureusement encore non identifié, son corps a été évacué vers le centre de santé de Hadjadj, pour être par la suite transféré vers l’établissement public hospitalier le plus proche pour les besoins de l'autopsie médicale.   Le cinquième noyé, est porté disparu, vendredi d’avant-hier dans une zone interdite à la baignade’’ Oued Chlef’’ et les recherches se poursuivent, en ce moment là où nous mettons l’article sous presse, pour le repêcher. Il s’agit, d’un jeune âgé de 16 ans, originaire de la wilaya de Tiaret.        

Ikram
Samedi 23 Juillet 2016 - 17:43
Lu 213 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+