REFLEXION

PLUS DE 189 ETABLISSEMENTS SCOLAIRES SANS CHAUFFAGE : Elèves et enseignants grelottent de froid à Oran



Des enseignants et des parents d'élèves d’une école primaire à Ain Turck, ont organisé, avant-hier, un sit-in à cause du manque de chauffage. Cet exemple s’ajoute à tant d’autres vécus périodiquement dans les régions de Boutlelis, Ain El Bia et Mers ElHadjadj , qui font face comme chaque hiver à un froid difficile à supporter. Pourtant, des cadres de la direction de l’éducation, lors des préparatifs de la rentrée scolaire, ont assuré à maintes reprises qu'un ensemble de mesures et d'actions avaient été prises pour garantir un chauffage convenable aux élèves scolarisés, sachant bien que la wilaya d'Oran a recensé plus de 189 établissements scolaires sans chauffage. Le problème du chauffage se pose, donc, toujours et ressurgit chaque année pour mettre en lumière les lacunes et les dysfonctionnements observées dans de nombreux établissements scolaires. Cette situation fait en sorte que des enfants grelottent dans leurs salles de cours et se tiennent difficilement sur leurs bancs d'écoliers. Les plus touchés sont les écoliers issus du milieu rural et fréquentant des écoles situées en retrait, surtout dans les espaces montagneux où le froid est plus intense qu’ailleurs. En focalisant le regard sur le sujet, on constate qu'au manque de moyens garantissant le chauffage, s'ajoutent les énormes contraintes découlant du mauvais fonctionnement des réseaux de chauffage dans certains établissements scolaires, tout comme d'autres structures où il n'est pas facile de faire face au froid glacial. Les causes des pannes de chauffage sont diverses mais versent en général dans le contexte large de la réaction immédiate ou non aux problèmes qui se posent. On revient inévitablement à la case de départ, avec le peu d'efforts déployés et du retard souvent accusé dans la réparation des appareils de chauffage des chaudières défectueux.             

Medjadji Habib
Lundi 28 Décembre 2020 - 15:09
Lu 448 fois
Oran
               Partager Partager

Oran