REFLEXION

ORAN : 32 harraga interceptés par les gardes-côtes



Faisant cap vers l’ouest et  étant  retrouvés perdus en mer tournant en rond dans les  baies d’Ain Turck, Kristel et Ghazaouet suite à une erreur de navigation et  à cause de leur inexpérience dans le maniement du GPS, 32 harragas ont été  interceptés au large d’Oran, a-t-on appris de sources concordantes. Cette tentative d’immigration clandestine a été mise en échec par les gardes-côtes durant les deux jours fériés de l'Aïd El fitr à quelques miles au large de la baie d’Ain Turck.  Deux embarcations de fortune avec à leur bord 19 harragas, originaires de la wilaya d'Oran ,et 13 autres harraga de la wilaya de Tlemcen interceptés au large de la baie de Ghazaouet dans le large de la mer de la côte de Beni-Saf dans la wilaya d’Aïn Témouchent partis la nuit de l'Aïd El fitr d’un des rivages proches, en projetant de rallier les côtes ibériques. Selon nos informations, ces harraga faisaient cap vers l’ouest et se seraient retrouvés perdus en mer tournant en rond dans la baie de Beni-Saf suite, vraisemblablement, à une erreur de navigation à cause de leur inexpérience dans le maniement du GPS. Arrêtés par les éléments des gardes côtes et ramenés au  port d'Oran et de Ghazaouet, ils devraient être présentés ce début de semaine devant la justice.

Medjadji H.
Lundi 18 Juin 2018 - 18:05
Lu 411 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 23-09-2020.pdf
3.28 Mo - 22/09/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+