REFLEXION

‘’Khabarni Aâla Kheira’’



‘’Khabarni Aâla Kheira’’
Il est jeudi soir, la ville de Mostaganem fait ses adieux à une longue journée et déroule son tapis gris accueillant une nouvelle nuit. Au volant de sa vieille Mazda, Moul Firma en route vers Hassi Mamèche, impitoyablement piétiné par une foule de voitures, les rues défilent sous ses yeux et les lumières rouges et bleus des phares croisent son pare-brise. A l’intérieur de sa cabine, un air de cheikh Hamada : ‘’Khabarni Aâla Kheira’’, son morceau préféré, parfume l'odeur des gaz d’échappement, Cool ! Son bras gauche sur la portière, il prend l'air comme il peut, des flashs rouges et bleus troublent sa vision, la sirène d’une voiture de police, les bruits des klaxons, la musique à fond des voitures, une anarchie sonore totale. A un feu rouge, Moul Firma s’arrête, à sa gauche, une belle brunette assise dans une belle voiture, à côté d'un maire d’une commune de la wilaya de Mostaganem, probablement, sa secrétaire, sa nouvelle deuxième femme avec ‘’Fataha’’, si on croit les rumeurs qui circulent. Enfin, Moul Firma, arrive avec un peu de  retard à Hassi Mamèche, dans un quartier envahi par le silence et se dirige vers un groupe de jeunes et leur demanda, l’adresse du domicile de son ami qui l‘attend pour diner. Après le repas, Moul Firma échange avec son ami quelques sujets autour d’une tasse de café, ils parlent de tout et de rien ! Quand soudain, il reçoit un appel téléphonique de son ami d’Alger qui lui annonce, que les écrits de Moul Firma sont très suivis à haut niveau à Alger, et que plusieurs enquêtes ont été ouvertes par la justice sur le foncier et d’autres seront ouvertes très bientôt ! Insistant sur les affaires déclenchées et l’identité des responsables suspectés, Moul Firma, rappelle une deuxième fois son ami : Ce dernier, tout en le sollicitant de garder le secret, lui révèle, que l’ancien directeur de l’agence foncière ‘’H’’ et madame Takhlat ont été convoqués par la justice au sujet de la gestion de l’agence foncière et les distributions des lots de terrain, ajoutant que cette dernière qui est également citée dans une autre affaire en relation avec la gestion de l’entreprise qu’elle gère, concernant l’octroi des terrains  avec des superficies incompatibles avec le bail de location et le cahier des charges, a été vue hier en train de refaire le métrage pour régulariser ses irrégularités , mais elle oublie , dit l’ami de Moul Frima, que les anciens documents existent et que tout est archivé ! Enchaînant que cette dame qui avait relié une amitié avec l’époux d’un haut responsable, croyant la protéger, elle va entendre, les jours qui viennent, les nouvelles de son protecteur. Moul Firma, rassuré que la justice suit bien sa noble mission de lutte contre le Fassad, s’encourage de nouveau à dénoncer les oligarques qui ont bouffé Mostaganem ! Plus de poudre aux yeux, dira, Moul Firma à son ami de Hassi Mamèche, en se tournant vers lui : certains responsables qui tentent de se blanchir à travers leurs sorties médiatiques, ne vont plus tarder à avoir la visite des enquêteurs, ‘’Zoukh Ma Yabni Khiyam’’ ! S’interroge Moul Firma. A propos de Zoukh, j’ai été informé, ajoute Moul Firma ; qu’une enquête aurait été ouverte à propos d’un complexe touristique construit à la plage de Benabdelmalek Ramdane, qui a été réalisé sur un terrain agricole, octroyé par l’ancien wali Zoukh, de même qu’un autre terrain forestier, qui  lui a été octroyé pour l’extension et la réalisation d’un camp de toile ! La prochaine semaine, que de bonnes nouvelles, le Mandjel est là, restez Zen !

Réflexion
Vendredi 11 Octobre 2019 - 18:21
Lu 1011 fois
Moul Firma
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 16-10-2019.pdf
3.37 Mo - 15/10/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+