REFLEXION

EDITORIAL DE LA REVUE D'EL-DJEICH : L'ANP propose une feuille de route ?

L'armée nationale populaire (ANP) a rappelé, ce vendredi, ses positions face à la crise politique qui secoue le pays depuis le 22 février dernier à savoir son opposition à une période de transition appuyée d'un appel à un dialogue.



"La crise complexe que traverse notre pays, l’intérêt de la nation, comme l’avait souligné le Haut commandement de l’ANP dès le début, est d’opter pour la voie du dialogue sérieux, fructueux et constructif et d’aller, dans les plus brefs délais, vers la recherche de solutions adéquates, à même d’éviter à notre pays de verser dans des futilités qui rendraient la situation encore plus complexe et couperaient définitivement la voie à la période de transition qui ne pourrait que conduire à une situation encore plus difficile à maîtriser", lit-on dans l'éditorial de la revue d'El-Djeich, organe central de l'ANP, dans son édition de juin. La position de "notre institution qui est que la solution à la crise passe impérativement par l’option de la légitimité constitutionnelle qui permettra au peuple l’exercice de son droit à élire le président de la République dans les plus brefs délais, et avant cela convier à la table du dialogue des personnalités nationales et des élites sincères et fidèles à la patrie afin de trouver une issue favorable qui satisfasse l’ensemble, découle de la conviction de l’institution, de son souci de veiller à la continuité de l’Etat et de son attachement aux engagements qu’elle a exprimés, en de maintes occasions, d’accompagner le peuple algérien et les institutions de l'Etat et de faire échec à tous les scénario aux néfastes desseins', rappelle la même source. L'organe central de l'armée souligne  qu'"il est important de rappeler que seul le dialogue est à même d’ouvrir la voie à une issue légale et constitutionnelle garantissant l’organisation des élections présidentielles le plus rapidement possible, tant il est vrai que les discussions stériles et infructueuses ne sont que perte de temps et d’occasions pour l’ouverture d’un dialogue véritable et sincère, fait de concessions réciproques, qui rapprocherait les points de vue au service de l’intérêt suprême du pays et la satisfaction davantage de revendications exprimées par le peuple".

Ismain
Samedi 8 Juin 2019 - 18:57
Lu 563 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma