REFLEXION

AMENDEMENT DE LA CONSTITUTION : Baadji salue le principe d’alternance au pouvoir



Le projet d’amendement de la Constitution garantit la séparation des pouvoirs et consacre le principe d’alternance au pouvoir, a indiqué vendredi, à partir de Berrouaghia, wilaya de Médéa, le secrétaire général du Front de libération nationale (FLN), Abou El-Fadl Baadji. S’exprimant lors d’un meeting populaire, organisé à la maison de la culture de Berrouaghia, M. Baadji a estimé que le projet d’amendement de la Constitution, soumis au référendum, le 1er novembre "est porteur de grands changements sur le plan politique et en matière de fonctionnement des institutions de l’Etat", comme il garantit, a-t-il dit, "la séparation entre les pouvoirs législatif, exécutif et judiciaire, consacre l’alternance au pouvoir et ouvre ainsi la voie à la compétition politique entre les différentes formations". Le SG du FLN a appelé, lors de son meeting, les citoyens à voter en masse en faveur de l’amendement constitutionnel et d’être présents en force le jour du référendum, le 1e novembre prochain. Abordant la situation interne du parti, Abou El-Fadl Baadji a déclaré que les instances dirigeantes de sa formation politique "vont œuvrer pour restituer le parti à ses enfants légitimes, aux vrais militants", annonçant, par la même occasion, la réorganisation prochaine des structures de base du parti.

Nadine
Samedi 17 Octobre 2020 - 16:12
Lu 109 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 19-10-2020.pdf
2.8 Mo - 18/10/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+