REFLEXION

L’ HOMOSEXUALITE EN ALGERIE : Un rapport allemand révèle le monde caché de ‘’FIFI et SOUSOU’’

Il semble que le phénomène, qui a longtemps été considéré, justement, comme un tabous parmi les autres qui trouvent leur place dans le monde de l'ombre et de l'obscurité dans la vie sociale algérienne, commence à s'imposer lentement pour former une partie de l'image de l'Algérie comme le voient les médias internationaux, qui ont dévoilé un volumineux rapport réalisé par la chaîne allemande DW, qui présente l'homosexualité en Algérie comme une réalité clairement visible dans les rues.



Des êtres aux corps d'hommes, mais dans les détails, on trouve les cheveux teints et boucles d'oreilles dans les oreilles accompagnés de gestes et voix de femmes, et quand on les qualifie comme étant des Gay, ils se révoltent et jettent cette description, parce qu'ils préfèrent le nom de «troisième génération», ce qui n'est pas liée à la téléphonie mobile cette fois-ci, mais à leur position comme étant un troisième sexe entre les deux sexes qui ont été crées dans la perfection absolue par Dieu le  Tout-Puissant et qui sont les femmes et les hommes. Et plus que cela, ces gays algériens ont demandé qu'ils obtiennent le droit à la «reconnaissance juridique et leur permettre de se marier" comme ceux vivant en Europe. Pour cela, ils ont créé une association baptisée "Alwan", que les organisateurs ont qualifiée comme étant le début de "la lutte" de ces personnes afin de trouver une reconnaissance des droits sociaux et juridiques qui leur convient. Le Rapport a fait écho de déclarations d’un certain nombre d'homosexuels et les auteurs  du rapport ont signalé « que l'accès à eux n'est pas fatiguant, il suffit d’une petite ballade dans les rues de la capitale ou dans les restaurants et les salons de thé, et vous les trouvez bien attifés dans leur "ornement féminin complet", chacun d’eux ayant choisi comme prénom de femmes, comme " Fifi et Sousou, "et même" Amina ", de même que l'un d'eux a révélé,  que la plupart d’entre eux féminise leurs vrais prénoms d’hommes , comme amine se transforme en Amina, et Mehdi devient Mahdia! Le Rapport a fait écho de nombreux détails «dégoûtant» sur la façon dont- ils attirent les hommes pour pratiquer le péché de l'homosexualité, ce qui est interdit par Dieu et à cause de lequel que la malédiction d'Allah Tout-Puissant s’est abattue sur  le peuple du Prophète Loth (Paix soit sur lui). Selon le Rapport, la plupart des activités menées par ceux qui sont dépouillés de toutes les valeurs religieuses et morales se font sur internet qui représente pour eux l’outil idéal pour faire ce qu'ils veulent surtout sur le réseau Facebook qui les a réunis, ou des forums, qui sont considérés comme le meilleur moyen de communiquer entre gays, dispersés à travers les régions du pays, pour ‘’conclure des amitiés’’ et discuter des problèmes et donner des solutions. Le rapport note qu’ils essayent d'obtenir la reconnaissance sociale et juridique comme leurs homologues dans les pays occidentaux : des lois qui leur ont permis de se marier et adopter des enfants, même! Mais malgré cela, les opinions de citoyens ordinaires qui ont été cité par DW dans son rapport, ont confirmé que la société algérienne les rejette et les considère comme un «sexe banni ».

Touffik
Samedi 21 Décembre 2013 - 16:47
Lu 6979 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+