REFLEXION

19 mai à l’université de Mostaganem : Soirée où le vin coulait à flots et la danse du ventre était à l’honneur

A deux reprises, dans l’après-midi d’avant-hier, et dans la matinée d’hier mardi, des échauffourées violentes ont éclatés au niveau du site ex-ITA qui héberge la faculté des Lettres et des Arts, ‘’éméchant’’, voire gâchant ainsi, la fête des étudiants, lors de la commémoration de l’appel national du 19 mai.



19 mai à l’université de Mostaganem : Soirée où le vin coulait à flots et la danse du ventre était à l’honneur
Décidemment, les étudiants de l’université « Abdelhamid Ibn Badis » de la ville, ont été très mécontents de n’avoir pas été associés à l’élaboration du programme de leur fête, ils viennent de manifester en boycottant et en annulant la fête de ce 19 mai. Le programme a été établi par le doyen de la faculté et quelques étudiants de service, il s’étalait sur 3 jours, du 17 au 19 mai, mais, au cours de la présentation d’une pièce théâtrale qui traitait du mariage chrétien, une scène de la pièce a été jugée inadmissible par les étudiants qui crient au scandale, la présence d’une bouteille de vin et les propos portant atteinte aux valeurs religieuses ont été très mal supportés par les militants des organisations estudiantines, qui décidèrent d’annuler la suite du programme, et en ce 19 mai, seule le cérémonie de la levée du drapeau, la récitation de la Fatiha à la mémoire des étudiants martyrs et le dépôt d’une gerbe de fleurs ont été permis et le reste de la journée a été occupé par un rassemblement pacifique de l’ensemble des étudiants, au sein de la faculté, et par la dénonciation des faits jugés immoraux et indignes (scène portant atteinte à la religion, organisation de soirée où le vin coulait à flots et la danse du ventre était à l’honneur) de là, l’université qui porte le nom d’un grand réformateur et savant le Cheikh Abdelhamid Ibn Badis.

19 mai à l’université de Mostaganem : Soirée où le vin coulait à flots et la danse du ventre était à l’honneur

La fête tourne aux échauffourées

Des échauffourées ayant mis aux prises des étudiants sans casquettes du mouvement associatif aux noyaux dirigeants des organisations estudiantines, notamment l’UGEL. De la poésie au théâtre, en passant par le défilé de mode, l’art pictural ou la dance, le programme des festivités élaboré et mis en œuvre par les étudiants de la faculté des Lettres et des Arts, ‘’sans la main mise des organisations estudiantines ‘’officielles’’, comptait pas moins de 150 activités. UGEL en tête, de par son hégémonie établie de fait sur l’Université de Mostaganem, c’était la manière, considérée comme ayant dépassé l’entendement et transgressé les bonnes mœurs, par l’alcool qui se déversait à flots, et surtout un spectacle monté par des étudiants du département de langue anglaise, interprété comme étant incitatif à l’évangélisation, qui étaient reprochés aux ‘’fêtards’’. De la prise de becs, l’affrontement a vite dégénéré en bagarre générale. Plus de 2.000 étudiants étaient en fête sur l’eplanade de l’ex-ITA. Le disjoncteur électrique alimentant la scène où se déroulaient le spectacle a été détérioré, uniquement pour empêcher le concert. Le lendemain, l’empoignade s’est engagé tôt la matinée. Pour les uns, c’est par la lecture du Coran qu’il fallait commencer les festivités, pour les autres, c’est par l’hymne national et la levée des couloirs, qu’on entame le programme. Des ‘’principes’’ différents qui ont failli coûter la vie à un étudiant. Grâce à l’intervention énergique des agents de sécurité, il a été sauvé, mais tout ensanglanté, d’un véritable lynchage. Selon le doyen de la faculté, un ‘’dossier’’ consistant, avec photos des ‘’dégâts’’ occasionnés, et suggestion de dépôt de plainte contre l’organisation estudiantine qui s’est opposée au déroulement des festivités, avait été remis au recteur de l’université.

M. Medjahri et L. Ammar
Mercredi 20 Mai 2009 - 15:10
Lu 3467 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+