Les soft skills ou comment faire la différence lors d’un entretien d’embauche 

Avec des métiers qui mutent rapidement, des compétences personnelles ainsi que des compétences professionnelles requises en perpétuel renouvellement ou encore des méthodes de travail d’équipe qui évoluent, les compétences humaines ou soft skills sont mises en avant par les recruteurs. Mais quelles sont ces compétences clés et aptitudes recherchées durant un entretien d’embauche ?

Qu’est-ce c’est ? 

Les soft skills sont des aptitudes interpersonnelles ainsi que des compétences comportementales non techniques faisant référence à des qualités humaines et connectées à la personnalité. Ici, on parle surtout d’intelligence émotionnelle dont les qualités appréciées sont l’empathie, l’attention, l’écoute ou l’analyse. Elles sont différentes du fait d’acquérir des compétences techniques, résultantes d’un apprentissage à l’école ou suite à une expérience professionnelle : activités extra-scolaires, pratique d’un sport en club, bénévolat !

Toutefois, ces compétences relationnelles et comportementales peuvent être acquises à la suite d’une formation ou d’un coaching ! Professeurs et coachs peuvent participer au développement des qualités personnelles et des compétences techniques en même temps. 

Parmi les qualités recherchées par le recruteur au quotidien, on encourage à développer : le sens de la critique, la communication et la résolution de problèmes.

Pourquoi les entreprises valorisent de plus en plus les soft skills ? 

Souvent mises en opposition avec les « hard skills », les soft skills sont perçus comme un support de votre savoir-faire. A l’école, on nous apprend surtout à développer des compétences techniques et scolaires, mais la faculté de prendre du recul ou d’être flexible dans nos décisions, va influer sur notre technicité. En alliant ces compétences recherchées, la recherche d’emploi sera plus simple !

Et si les entreprises s’intéressent de plus en plus aux capacités et qualités humaines qu’aux diplômes, c’est parce qu’elles savent que ces compétences douces leur permettront de trouver le bon manager ou le meilleur collaborateur pour assurer leur productivité ! Aussi, prouver ces aptitudes humaines, permettra de savoir si le collaborateur peut être amené à évoluer dans une entreprise !

Mais ce n’est pas tout, ces compétences recherchées, permettent de créer une bonne adéquation entre la mission et la personnalité du collaborateur.

Quels sont les soft skills préférés des entreprises

Les compétences les plus importantes pour les collaborateurs

La curiosité

Il s’agit d’une des compétences relationnelles les plus recherchées. Favorisant la survie de l’entreprise, elle permet de détecter tant les risques que les opportunités et évite aux dirigeants et aux cadres de rester statiques dans leur cocon. 

La créativité

Il s’agit ici de la capacité de créer des connexions innovantes et pertinentes entre les idées et les gens. Cela permet à une entreprise de se mettre en avant et de sortir des sentiers battus.

La créativité donne aussi la possibilité de s’assurer un avenir sur le moyen et long terme, car chaque entreprise se doit d’innover afin de durer. Aussi, c’est une qualité synonyme de capacité d’adaptation.

La positivité

La positivité est une des qualités humaines les plus plébiscités par les employeurs. Une personne positive sera motrice et apportera de l’énergie au quotidien. De plus, le fait de travailler en équipe dans un contexte positive, est aussi bon pour le bien-être et le moral. L’entreprise ne peut qu’être performante. 

L’esprit d’équipe

Mettre ses qualités au service d’une entreprise ne peut qu’amener à sa productivité. Pour une bonne gestion de projet, les collaborateurs se doivent de mettre en avant l’esprit d’équipe

Il faut avoir confiance en les compétences d’autrui, et avancer ensemble en pensant à l’entreprise avant de penser à soi. 

L’autonomie

Les sociétés ont pour but de tout faire pour que leurs collaborateurs soient autonomes. Cela ne veut pas dire être focalisé sur soi et ses missions uniquement. Au contraire, il faut saisir les bonnes informations au bon moment et traiter les données efficacement. Cela permet de gagner du temps. 

Pour les managers

L’adaptabilité

La société actuelle est en perpétuel évolution si bien que les managers doivent s’y adapter rapidement pour une meilleure gestion du stress et pour travailler en accord avec les nouveaux paramètres.

La faculté de résoudre des conflits

C’est un savoir-être indissociable à la bonne vie d’une entreprise. Cela permet au manager de dénouer des situations problématiques.

L’intelligence émotionnelle

C’est un soft skill qui fait de plus en plus parler de lui : C’est la faculté qu’a une personne à comprendre et gérer ses émotions mais aussi à comprendre ceux des autres. Pour un bon leadership donc, c’est le fait de savoir mettre des mots sur une émotion spécifique suite à événement.

Comment les mettre en valeur ?

Il faut éviter de lister ses compétences sur un CV. 

  • Par contre, vous pouvez faire une présentation plus graphique en mettant en avant vos valeurs sous le titre du poste recherché.
  • Ou vous pouvez aussi mettre un encart « soft skills ».