Définition et mise en place du Benchmarking

Benchmarking

Aujourd’hui, le benchmarking est devenu incontournable en entreprise. C’est une stratégie qui permet de maintenir un bon niveau de compétitivité par rapport à la concurrence, sur le marché. La mise en place du benchmark a pour objectif d’atteindre l’excellence et la perfection, afin de se mettre en meilleure position par rapport aux concurrents.

Petites, moyennes et grandes entreprises intègrent cette analyse dans leur processus de développement pour proposer de meilleures offres et services à leurs clients et gagner en visibilité. Comment mettre en place le benchmarking ? Quels sont les avantages de cette stratégie ? Découvrez nos précieuses réponses dans l’article suivant.

 

Qu’est-ce que le benchmarking ?

 

Le benchmarking est une technique marketing qui consiste à faire une analyse approfondie des techniques de gestion organisationnelle et technique des autres entreprises à succès (voir aussi notre article sur les kpi ).

Cette démarche est réalisée dans le but de pouvoir mettre en place un plan marketing efficace très similaire afin de rester compétitif et assurer le développement de son entreprise sur le court, moyen et long terme.

Il s’agit d’une analyse comparative permettant de mieux s’adapter et d’implanter des pratiques plus efficaces pour une amélioration de la performance de l’entreprise sur tous les plans. On peut distinguer différents types de benchmark :

  • Le benchmark concurrentiel ;
  • Le benchmark générique ;
  • Et le benchmark interne.

 

Comment mettre en place le benchmarking ?

La mise en place d’une bonne stratégie de benchmarking requiert la réalisation de plusieurs étapes.
mise en place Benchmarking

Planifier

La planification consiste à identifier les sujets du benchmarking, c’est-à-dire les objectifs à atteindre et les finalités pour l’entreprise. Pour ce faire, choisir les partenaires en benchmark ainsi que les équipes.

L’objectif est de situer le positionnement de votre entreprise par rapport aux autres. Il est alors conseillé de ne pas en choisir trop, il suffit de 3 à 5 entreprises pour faire les comparaisons. Les points de comparaison et les missions à confier à chaque équipe doivent être bien clairs et concis.

Collecter les informations

Avant de faire la collecte d’informations, il est essentiel d’identifier les sources d’informations ainsi que les moyens de collecte d’infos les plus efficaces pour un gain de temps.

Pour disposer d’un support de comparaison, la pertinence et la fiabilité des données collectées est très importante, avec une adéquation aux indicateurs choisis.

 

Analyser les données

L’analyse des données consiste à analyser les informations recueillies afin de les comparer avec les performances de votre entreprise.

La méthode la plus simple pour l’analyse est d’utiliser un tableur Excel, en déterminant les écarts. Ce sera à partir des écarts constatés que le plan d’action sera mis en œuvre.

Passer à l’action

Pour mettre en place le benchmark, le plan stratégique doit être communiqué à travers tous les collaborateurs.

Les rapports présentés avec les résultats incluent des conclusions et des recommandations pour permettre à tous de disposer d’une vision plus claire des processus d’amélioration.

Effectuer le suivi

Le suivi des processus n’est surtout pas à négliger pour garantir la réussite de la stratégie de benchmarking.

Quelques exemples de benchmarking

Pour illustrer le sujet, nous allons voir un exemple pour le cas des grandes enseignes de téléphonie mobile. C’est le cas de l’enseigne Orange qui effectue continuellement un benchmarking par rapport aux autres opérateurs comme Bouygues, Telecom ou Free.

Bien que les chiffres et les résultats de l’enseigne restent des plus performants, le but est de progresser et de faire développer sa relation clientèle et ses services après-vente.

Etant un secteur très concurrencé, les opérateurs se doivent d’offrir les meilleures expériences et offres à leurs clients pour maintenir une part de marché élevée.

Les bénéfices du benchmarking

La stratégie du benchmarking séduit de plus en plus d’entreprises actuelles pour ses avantages considérables sur de nombreux plans.

 

analyse Benchmarking

Une analyse compétitive

En réalisant une analyse concurrentielle, une entreprise est en mesure de déterminer ses points forts et ses points faibles pour identifier les éléments à améliorer et à maintenir.

Une amélioration continue

Une étude et une analyse des entreprises concurrentes permet de connaitre les tendances et les points clés de succès. Une entreprise doit savoir adapter ses offres et services avec les besoins des consommateurs.

Une planification et une fixation des objectifs

La mise en place du benchmarking facilite la planification et la fixation de l’objectif de l’entreprise :

  • La mise en œuvre d’une nouvelle stratégie de communication pour atteindre le public ciblé ;
  • Le choix d’un nouveau moyen marketing plus innovant ;
  • L’amélioration du service après-vente ;
  • L’instauration d’une assistance clientèle automatisée, etc.

 

Comprendre les avantages de son entreprise

Connaitre ses points forts est un atout indéniable pour une entreprise. Ces points forts sont à mettre en avant pour garder une longueur d’avance par rapport à la concurrence.