Quels paiements mobiles sont les plus privés et les plus sûrs ?

Sommaire

 

Les applications de paiement mobile promettent une chose : rendre l’échange d’argent avec des amis aussi facile que l’utilisation d’espèces. Cependant, cette facilité s’accompagne de problèmes de sécurité.

Que se passe-t-il si vous envoyez accidentellement de l’argent à la mauvaise personne – ou pire encore, si vous êtes victime d’une fraude ? Et contrairement à l’argent liquide, les applications suivent vos transactions, puis vendent ou partagent potentiellement ces données à des fins de marketing.

Nous avons plongé dans les politiques de confidentialité et de sécurité de chaque outil pour savoir comment ils sécurisent les données et protègent les paiements et combien d’informations ils partagent avec des tiers.

 

PayPal Mobile Cash

PayPal Mobile Cash renvoie à la politique générale de confidentialité de PayPal. Les données recueillies par PayPal Mobile Cash font l’objet d’un suivi dans le cadre de programmes de marketing interne.

 

Apple Pay

Payer avec Apple Cash via Apple Pay fonctionne uniquement avec l’app Messages d’Apple, vous devez donc échanger un numéro de téléphone ou une adresse e-mail. Il n’y a rien pour vous protéger de l’envoi d’argent à la mauvaise personne au-delà d’un écran de confirmation, mais Apple Pay utilise par défaut le paramètre “Accepter manuellement les paiements”, ce qui signifie qu’un destinataire peut refuser un paiement. Vous pouvez également annuler un paiement si le destinataire ne l’a pas encore accepté.

La politique de confidentialité d’Apple Cash relève de celle de la banque partenaire d’Apple, Green Dot Bank. En vertu de cette politique, les informations personnelles ne sont pas utilisées pour le marketing en interne ou partagées avec des tiers. 

 

Google Pay

Google Pay fonctionne avec un compte Google, il faut donc échanger des adresses e-mail pour le paiement. Google Pay affiche un écran de confirmation pour vous rappeler de revérifier les détails avant d’envoyer de l’argent et vous permet d’annuler si le destinataire n’a pas accepté le paiement.

La politique de confidentialité de Google Pay devient un peu confuse, car elle ne fait pas de différence entre les paiements aux commerçants et les paiements en espèces entre amis. Apparemment, Google ne vend pas les données des utilisateurs à des tiers et ne permet pas aux annonceurs de cibler en fonction des données de Google Pay.

Facebook Pay

Vous envoyez des paiements par l’intermédiaire de l’application Facebook ou de Facebook Messenger, donc vous et l’autre personne devez être amis ou révéler vos informations de compte. Facebook Pay n’a pas de protection contre les erreurs de paiement, bien que les profils Facebook soient généralement plus faciles à distinguer que les profils de ses concurrents.

Facebook Pay a une politique de confidentialité distincte de Facebook, mais elle note qu’elle partagera les données avec sa société mère, Facebook, Inc. Facebook ne partage pas les données de transaction avec des tiers, mais peut les utiliser en interne.