Soft skills : quelles sont les compétences les plus recherchées des entreprises ?

Sommaire

Capacité d’adaptation, esprit d’équipe, créativité, les soft skills ont désormais le vent en poupe chez les recruteurs ! Dans un marché du travail particulièrement concurrentiel, les candidats doivent être en mesure de démontrer en quoi ils peuvent être la perle rare ! Quels sont les soft skills les plus recherchés par les entreprises ? Découvrez les 5 savoir-être les plus prisés auprès des responsables RH !

 

L’autonomie : le soft skills à mettre en avant

Parmi les soft skills les plus recherchés par les recruteurs, l’autonomie demeure une aptitude précieuse ! Et ce, quel que soit le poste à pourvoir, que le candidat soit un futur manager ou a vocation à intégrer une équipe. Ainsi, ses compétences techniques deviennent secondaires et sont considérées uniquement lorsque le poste requiert des bases de connaissances théoriques spécifiques. Le candidat autonome est alors capable de démontrer sa capacité à prendre des initiatives, mais également à se fixer des objectifs professionnels en cohérence avec son poste. Sans oublier qu’il doit également faire preuve d’une excellente gestion de son temps de travail. En effet, les candidats les plus diplômés ou qui présentent des expériences professionnelles de prestiges sont désormais loin d’être prioritaires ! En revanche, pour véritablement se démarquer, celui-ci doit faire preuve de compétences comportementales naturelles qu’il doit adapter au monde de l’entreprise. Non seulement pour sa bonne intégration, mais aussi dans le but d’assurer une évolution positive de sa carrière.

L’intelligence émotionnelle : un soft skills qui vous démarque de la concurrence

 

L’intelligence émotionnelle est un savoir-être indispensable. Cette notion est essentiellement basée sur la maîtrise de soi et de ses émotions, tout en restant strictement professionnelle. Ce soft skills exceptionnel comprend non seulement la gestion de ses propres ressentis, mais par ailleurs la compréhension de ceux de l’ensemble des collaborateurs. La particularité de l’intelligence émotionnelle réside dans sa flexibilité. En effet, en fonction du contexte, le candidat doté de ce soft skills est capable de s’adapter très rapidement à son environnement ! Il est donc également apte à mettre en avant cette aptitude sociale en toutes circonstances : durant les situations de crise, lors des réunions d’équipe, etc.

L’esprit d’équipe : un savoir-être indispensable

Une des compétences professionnelles qui doit absolument marquer le CV de candidats est l’esprit d’équipe. Cette performance individuelle est incontournable dans une entreprise. D’une part, parce que le collectif joue un rôle important dans l’atteinte des objectifs des équipes. Et, d’autre part, la synergie collégiale permet de renforcer les aptitudes professionnelles individuelles de chacun des membres de l’équipe. Ainsi, bien que le candidat à l’embauche soit particulièrement expérimenté et doté d’un bagage scolaire et universitaire chargé, son esprit d’équipe représente le soft skills qui lui permet de sortir du lot. Comment mesurer cette compétence lors d’un entretien individuel ? Il est possible, par exemple, de proposer aux candidats une mise en situation dans laquelle sa nature managériale ainsi que sa force de proposition se révèlent.

 

La prise de décision : une force de proposition appréciée

La force de proposition et la capacité à savoir prendre des décisions sont des soft skills particulièrement recherchés. Cette compétence met en évidence la capacité d’analyse, l’adaptabilité ainsi que l’esprit critique. La notion de hiérarchie, au sein des entreprises, est désormais plus souple. En effet, chacun des membres qui composent une équipe doit être en mesure de prendre du recul sur leur objectif. Également de savoir proposer des axes d’amélioration en ce qui concerne leur efficience individuelle et collective. De plus, la force de proposition permet de mettre en exergue de véritables capacités de créativité : en proposant de nouvelles idées, en faisant des suggestions, ou encore en diffusant un dynamisme optimiste et constructif.

 

La flexibilité professionnelle : le soft skills qui vous donne un véritable atout

Les hard skills correspondent à des compétences techniques ou des spécialisations inhérentes à des postes bien particuliers. Toutefois, sans flexibilité professionnelle, ces atouts peuvent devenir quasiment invisibles ! Ainsi, l’intelligence sociale passe par un bon sens du relationnel et de la communication. De véritables avantages qui permettent aux collaborateurs de s’adapter à un environnement professionnel et économique en constante évolution. En effet, dans un contexte économique qui nécessite de s’adapter à de grandes variations des activités de l’entreprise, le candidat professionnellement flexible s’offre une sécurité personnelle. Ainsi, que cette intelligence polyvalente soit appliquée au sein de l’entreprise ou à l’extérieur, elle permet aux salariés de s’assurer d’une carrière pérenne. La flexibilité professionnelle est donc une forme de capacité d’adaptation, un soft skills qui représente une véritable valeur ajoutée sur un CV !