REFLEXION

Zetchi, le ’’bouchi’’ des verts



La semaine dernière, le patron de la FAF, Kheïreddine Zetchi, a déclaré qu’il faut oublier Vahid Halilhodzic et Hervé Renard pour le poste de sélectionneur des Fennecs.
 Le boss du football algérien a commis deux fautes depuis qu’il tient le règne des  verts, la première pour avoir choisi Rabah Madjer comme entraineur recruté sans CV, alors qu’il a été déconseillé par les vieux du Foot de ne pas mélanger la politique au sport, et la deuxième connerie commise , quand il a  divulgué les noms des entraîneurs retenus dans sa short liste en vue de la nomination du successeur du sélectionneur limogé, alors qu’il sait qui n’est pas de taille pour négocier avec les grands du ballon rond.  
Et notre faute à nous les algériens est quand on a oublié le plus important qui est l’avenir de l’Algérie et on a suivi les mensonges de Zetchi, et applaudi l’absurdité de Madjer, croyant atterrir en Russie avec un Rainaldo à l’algérienne !
Et les medias algériens qui ont depuis l’écartement du monsieur ‘’taisez-vous’’ que le nom de Halilhodzic dans leur amas de papier, et se sont changés en ‘’Ulysse’’ des temps modernes pour faire partie de l’odyssée autour du globe à la recherche d’un Spartacus pour les fennecs, comme si le choix de l'entraîneur est devenu une priorité nationale. Tous ensembles, ils se sont mis en tête de nous transmettre l’idée que l'avenir d'une équipe de football est plus important que celui de l’Algérie.
Et toute la question est là, tête contre tête ou Zetchi se cognera la tête contre les murs. Entre foot et politique, la fédération et le gouvernement, une tribune remplie de public, un vestiaire de joueurs et d‘entraineurs payés en milliards. Même si entre les vestiaires et le terrain de jeux il y a un danger fin pour les supporters, en dehors des stades c’est une profitable tribune pour les politiciens.
 Le football, ou l’opium du peuple au service de la politique, Zetchi doit remplacer les zèles de Mokri du MSP par un Halilhodzic ou un Hervé pour dominer les dominés sinon c’est sa tête qui sera mise aux enchères.  
Gagné un match de foot contre un Messi , le juif ou Griezmann, le laïc, n’est pas lié aux cinq prières de l’islam, comme le croyaient les joueurs de l’équipe tunisienne qui ont pourtant bien montré à toutes les caméras qu'ils faisaient le Ramadhan et les cinq prières par jour.
 Même si El-Hadj Kamel Le Boucher, n’a pas gagné son dernier match de Cocaïne contre l’équipe de Gaid Salah, qu’il a fait plusieurs "OMRA et participé à la construction de 300 mosquées ! Il a quand même  gagné la bataille médiatique contre la FAF, qui depuis l’éclatement de son affaire,  il a éclipsé les interviews et les farces de Zetchi après avoir braqué sur lui tous les médias locaux et internationaux !

 

Belkacem
Mercredi 25 Juillet 2018 - 20:47
Lu 1728 fois
Edito
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 15-12-2019.pdf
3.66 Mo - 14/12/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+