REFLEXION

Vers le retrait de Benflis de la présidentielle



L’ancien chef du gouvernement, Ali Benflis, multiplie les messages depuis quelques jours laissant entendre qu’il cherche le moment propice pour annoncer son retrait. Il faut dire que lui-même s’était donné cette marge de manœuvre dès sa première déclaration, pour renoncer à la course. Benflis  a prévenu que l’échéance du 18 avril était «toujours entourée de grande confusion», en pointant, cette fois-ci, «les conditions d’organisation» de cette élection». Entretenant lui-même le suspense sur son choix, il estime que cet important rendez-vous «peut ouvrir une issue à la crise comme il peut l’aggraver et entraîner, ainsi, le pays vers l’inconnu». Ce scepticisme accru chez Benflis s’expliquerait par la confirmation quasi officielle de la candidature du président sortant. Il faut rappeler que lui-même avait, à maintes reprises, conditionné sa participation à une décision du chef de l’Etat de ne pas briguer un nouveau mandat.

Réflexion
Lundi 4 Février 2019 - 18:52
Lu 664 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 21-08-2019.pdf
2.51 Mo - 20/08/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+