REFLEXION

Vers l’implosion du parti d’Amar Ghoul



Ils sont 12 membres du bureau politique du parti TAJ d’Amar Ghoul à contester la légitimité du congrès extraordinaire prévu samedi prochain. Dans un communiqué sanctionnant une réunion tenue avant-hier, les douze « rebelles» annoncent leur boycott de ce congrès, accusant ceux qui ont appelé à ce conclave d’avoir usurpé la qualité de membre le plus âgé, ceci en sus de la non-légitimité de la commission de préparation de ce congrès qui, selon eux, n’est pas l’émanation des instances du parti, soit le conseil national ou le bureau national du parti. Les douze membres du bureau politique de TAJ dénoncent également l’unilatéralisme dans l’organisation de ce congrès, à commencer par la liste des congressistes, leur nombre, leur identité avec des délégués qui n’ont aucune relation organique avec le parti, ainsi que l’élaboration de toute la documentation y afférente.

Réflexion
Mercredi 23 Septembre 2020 - 16:29
Lu 272 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 24-10-2020.pdf
3.02 Mo - 23/10/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+