REFLEXION

VISITE DU MINISTRE DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS A ORAN : 800 millions de dollars dépensés pour les JM 2021

La réalisation de nouvelles infrastructures en prévision de l’organisation de la 19e édition des Jeux Méditerranéens (JM 2021) à Oran en Algérie a déjà coûté 800 millions de dollars, a révélé jeudi le ministre de la jeunesse et des sports Salim Raouf Bernaoui.



S’exprimant au cours d’un point de presse, sur les travaux du Conseil exécutif du Comité International des Jeux Méditerranéens (CIJM) auquel il a pris part, le ministre a rappelé les gros efforts déployés par l’Etat algérien pour honorer ses engagements dans ce registre, « comme l’atteste la mobilisation de plus de 800 millions USD pour la réalisation des infrastructures sportives, hôtelières et tous les autres équipements de base comme l’aéroport et les routes afin d’accueillir dans les meilleurs conditions les hôtes de l’Algérie en 2021 ». Bernaoui a mis en avant, selon l’agence officielle, « le sentiment de satisfaction affiché par le conseil exécutif du CIJM vis-à-vis l’évolution de préparatifs de la ville d’Oran pour abriter les JM de 2021 ». De son côté, le président du Comité international des jeux méditerranéens (CIJM) Amar Addadi a noté avec satisfaction la « nouvelle dynamique marquant les préparatifs » de la ville pour accueillir la 19e édition des JM en 2021. S’exprimant lui aussi en conférence de presse à l’issue de la première réunion du Conseil exécutif des JM tenue à Oran, le premier responsable de cette manifestation sportive régionale a félicité le comité d’organisation local pour les « progrès réalisés » dans les préparatifs de cet événement prévu du 25 juin au 5 juillet 2021, estimant que les efforts déployés depuis la nomination, en août dernier, de Salim Iles comme directeur général des JM ont permis de « rattraper le retard accusé en la matière par l’ancien comité d’organisation ». « Il reste néanmoins certains volet liés notamment à l’aspect technique qu’il faudra bien prendre en charge et très rapidement pour que la prochaine édition soit une totale réussite », a-t-il encore insisté. Pour sa part, le président de la Commission de suivi et de coordination du CIJM, Bernard Amslam, a abondé dans le même sens, qualifiant de « fructueux » les travaux du Comité exécutif du CIJM tenu à Oran, « car ils ont permis de passer en revue le travail de toutes les commissions intervenantes dans la préparation des JM en présence du Ministre de la jeunesse et des sports, ainsi que le nouveau Wali d’Oran », s’est-il réjoui. Il s’est montré, en outre, « très confiant » quant aux capacités du Comité d’organisation local de relever le défi, en parvenant à rattraper le retard accusé dans certains domaines « d’ordre technique ». « Concernant les infrastructures sportives, hôtelières et autres, nous sommes persuadés qu’elles vont être livrées dans les délais impartis, surtout que les pouvoirs publics sont pleinement impliqués dans cette opération », a assuré le responsable français regrettant au passage l’absence des travaux de la réunion du président du Comité sportif et olympique national, Mustapha Berraf, ni aucun représentant de cette structure qui est partie prenante dans l’organisation de l’événement méditerranéen, selon ses dires.

Smain
Samedi 7 Décembre 2019 - 15:46
Lu 406 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 27-09-2020.pdf
2.6 Mo - 26/09/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+