REFLEXION

VISITE DE TRAVAIL DU MINISTRE DE L’ENERGIE, MUSTAPHA GUITOUNI : Mostaganem comblera ses besoins en électricité

Après avoir procédé, le lundi 23 octobre 2017, à l’inauguration du 8ème salon international des énergies propres, des énergies renouvelables et du développement durable, «ERA 2017 » à Oran. Monsieur Mustapha Guitouni, ministre de l’énergie a effectué une visite de travail dans la wilaya de Mostaganem, hier 24 octobre 2017.Il a eu à inspecter plusieurs installations énergétiques et a notamment, procédé à l’inauguration de projets d’électricité.



Au niveau du complexe « HYPROC » où il a reçu, de nombreuses informations concernant l’état du secteur à Mostaganem devant des maquettes et tableaux synoptiques du réseau électrique et de gaz. M. Guitouni a donné des instructions pour que les activités hôtellerie et l’activité de formation soient séparées et distinctes l’une de l’autre. M.Mustapha Guitouni, a précisé que le souci de rentabiliser cette structure est un impératif car il n’est pas concevable qu’elle puisse travailler que temporairement lors d’évènements ponctuels.  Le Ministre, attardé au niveau du chantier de la construction d’une centrale de production d'électricité d'une puissance de 1250 MW, au lieu-dit Sonaghter. La dite centrale est située au nord-est de la ville de Mostaganem, près de l’unité de dessalement de l'eau de mer, à quelques kilomètres en occupant une surface d’environ 80 hectares, en vue de fonctionner en 2021 dans de bonnes conditions, selon les prévisions. Elle emploie  un effectif de 120 personnes auquel  s’ajouteront 120 autres personnes dès sa mise en service. Devant fonctionner au gaz naturel, son raccordement se fera à partir de la ligne principale de desserte Hassi R’mel-Arzew, par la pose d'un gazoduc de calibre 28 pouces sur la distance d’une quarantaine de kilomètres. Sa production d’énergie électrique sera évacuée au moyen de deux lignes 400 kV destinées à l’alimentation d’un futur poste 400/220 KV devant être réalisé en 2015, à El Macta, à mi-chemin entre Mostaganem et Oran. Une troisième ligne de canalisation de la production, également de 400 KV, joindra la nouvelle centrale au poste de distribution 400/220 KV de Oued el Abtal, dans la wilaya de Mascara. Le Ministre de l’Energie a insisté à ce que cette unité réduise sa consommation de gaz d’au moins 30% tout en gardant le même niveau de production nominale. Il a ajouté par ailleurs, que par un souci d’efficience économique et de préférence nationale, il est nécessaire d’impliquer le secteur privé national dans les projets stratégiques de développement comme celui-ci sachant que huit autres unités de ce type sont en cours, au niveau national. Ainsi, devait-il préciser, que le niveau d’intégration du secteur privé dans ces grands chantiers doit impérativement dépasser les 12% voire, plus de 25%.Vu le potentiel et le savoir-faire national, dans peu de temps l’Algérie sera leader dans ce type d’infrastructures de production d’électricité à même de s’imposer dans tout le marché Africain. Sur la base de la situation actuelle, Mustapha Guitouni a rassuré que Mostaganem aura ses besoins en énergie électrique satisfaits avec les 7 postes sources dont dispose la wilaya dont le dernier en date est celui de Fornaka.  En matière de gaz, le taux de pénétration est évalué à 69 % et concerne 22 communes sur les 32 que compte la wilaya. Le reste à réaliser pour les 6 communes restantes, nécessite un « Budget complémentaire » qui fera l’objet d’un montage financier avec le concours de la wilaya. Cette visite ministérielle a conduit la délégation au niveau de la Station Naflal sise, à la RN 23, mise en service le 1er janvier 2016 car cette unité de Naftal a subit une mise à niveau importante qui fait d’elle une « station pilote » au niveau national qui outre la commercialisation de carburants classique, elle s’est spécialisée dans la fourniture et la pose de « Kit Sirghaz » puisque sa capacité actuelle est l’installation de 3 kits par jour. M le Ministre a profité de l’occasion pour annoncer que la conversion des véhicules vers le GPL/c est inéluctable et qu’un objectif de conversion de 500.000 véhicules/ an devrait se concrétiser au moins pour les 2 années et 1/2 à venir d’où la nécessité de faire intervenir le secteur privé dans le processus de conversion au gaz.  La délégation conduite par M le Ministre de l’Energie et M le Wali s’est rendue notamment au niveau du poste de transformation et de distribution « Haute et Moyenne Tension » de Chelailia, dans la Daïra d’Aïn- Tédelès qui vient d’être réalisé et mis en exploitation ce jour-même. Avec une capacité de 60/330 Volts  sur les 2 hectares qu’il occupe, ce centre emploie 25 personnes pour lui permettre de sécuriser et renforcer la région centre-ouest qui a souffert longtemps de coupures d’électricité dans les périodes de pointes.

Younes Zahachi
Mardi 24 Octobre 2017 - 18:28
Lu 668 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 21-03-2019.pdf
3.17 Mo - 20/03/2019





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+