REFLEXION

VISITE D’UNE DELEGATION DU BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL EN ALGERIE : Deux syndicats ‘’hors la loi’’ exclus

Le ministère du Travail a exclu deux organisations syndicales d’une rencontre avec une délégation du Bureau international du travail (BIT). Selon le département du ministre Zemali, le déplacement de la délégation du BIT en Algérie n’a jamais été interdit, mais c’est ce sont deux rencontres avec des syndicats «illégaux» qui n’ont pas été tolérées.



"Dès réception d'un courrier du BIT informant le ministère du Travail de la période de déplacement de cette délégation, un accord a été donné pour son accueil", a affirmé le ministère du travail dans un communiqué, ajoutant que les services du BIT "ont, par la suite, finalisé et transmis des termes de référence composés d’une liste d’institutions administratives et d’organisations syndicales que la mission souhaiterait rencontrer". "Une réponse a été transmise dans les délais informant l’administration du BIT de l'accord du ministère du Travail pour la rencontre de toutes les institutions administratives et organisations syndicales (au nombre de 10) à l’exception de deux prétendues organisations qui ne respectent pas la législation algérienne du travail", a précisé la même source, assurant que "ce n’est pas un refus, mais une réponse précise suite au souhait avancé".  "Un projet de programme détaillant les journées et les horaires des rendez-vous a été transmis", a-t-on souligné. Ces données permettent, selon la même source, de "souligner que l’Algérie a entamé la préparation de ce déplacement avec célérité et sérieux, en échangeant les informations avec le Bureau de l’OIT d’Alger", relevant qu'il "n’a pas été refusé l’arrivée de cette mission, mais il a été rappelé que nous ne pouvions accepter des rencontres sur le territoire national avec de prétendues organisations qui se sont constituées illégalement. Il s’agit du respect de la souveraineté nationale", a-t-on affirmé. La même source rappelle également que la coopération avec l’Organisation internationale du Travail "a toujours été très fructueuse avec la participation de délégations algériennes à toutes les grandes rencontres internationales organisées par cette institution internationale relevant de l'ONU dont une de très haut niveau avec la participation du président de la République en tant qu’invité d’honneur de la 93ème session de la Conférence internationale du Travail, tenue à Genève en juin 2005, l’accueil de délégations et d’experts du BIT dans le cadre des échanges et de la formation  dont deux visites en Algérie du DG du BIT, la mise en œuvre conjointement d’un programme de coopération Sud-Sud en matière de partage d’expériences réussies par l’Algérie au profit d’autres pays".

Ismain
Dimanche 25 Février 2018 - 19:15
Lu 279 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 24-05-2018.pdf
3.96 Mo - 23/05/2018





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+