REFLEXION

VISITE D'INSPECTION DU WALI D'ORAN : Le projet du pénitencier ‘’en gestation’’ depuis 2009



Le wali d’Oran Djelaoui Abdelkader  a effectué une visite d'inspection et de travail au niveau de plusieurs sites abritant des projets structurants notamment ceux relevant du secteur de la justice à l'image de celui de l'établissement pénitencier 1000 lits de la commune de Misserghine où il s’est enquis des avancements des travaux. L’établissement en question qui est  en cours d'achèvement. Poursuivant son inspection, le chef de l’exécutif s'est rendu au niveau du projet du nouveau tribunal de la commune d’Es-Sénia, lequel accuse des retards considérables dans sa réalisation avec le projet de l'établissement pénitencier de Bir El Djir 5000 places et qui devrait être réceptionné en 2012 selon la déclaration de l'ex Ministre de la justice Belaiz, n'a pas encore été livré à ce jour depuis son lancement en 2009 accusant plus de 10 années de retard dans sa réalisation et n'a pas été inscrit lors de cette visite du wali d’Oran pour des motifs inconnus,  sachant bien que ce fameux projet a fait l'objet de plusieurs arrêts de travaux pour des motifs purement financiers. Lors de cette visite d’inspection, Abdelkader Djelloui s’est entretenu avec les chargés de l’exécution des travaux en insistant sur la prise en compte des directives données relatives au renforcement des effectifs et des moyens matériels afin de respecter les délais d’exécution des travaux, tels retenus dans les cahiers des charges. Ensuite, il s'est rendu à Hai Sabah pour s'enquérir de la situation du projet de la maison de jeunes qui est à l'arrêt en arrêt depuis plusieurs mois pour des motifs inconnus, malgré les différentes sommes qui lui ont été pourtant allouées à l'image des 250 millions de dinars octroyés par l'Etat. Cette visite a permis au wali d’Oran de se rendre compte de la situation de ces projets et des causes de cette interruption. Des mesures ont été décidées pour éviter ce genre de situation à l’avenir, ceci dans le but de permettre aux jeunes de cette partie de la ville de profiter au plus vite de ces infrastructures pédagogiques et culturelles. Poursuivant sa visite il s'est dirigé vers le port de pêcherie d'Oran pour s'enquérir de la situation des petits métiers de la pêcherie d’Oran. Cette visite avait pour but de s’enquérir de la situation des marins pécheurs et de tous les artisans qu’on appelle les petits métiers de la pêche. Au port de pêche, le wali a écouté les doléances de cette catégorie particulière de travailleurs, les pêcheurs en l’occurrence et des difficultés qu’ils rencontrent dans leur activité de tous les jours. La visite se prolongera au niveau des marchés de gros de poissons. Le wali d’Oran rassurera les pêcheurs et les commerçants sur la prise en charge de la réhabilitation de cette partie de la poissonnerie, notamment cette partie du port d’Oran, devrait connaitre l’aménagement et la création d’espaces de détente qui devraient profiter aux familles et à l’ensemble des citoyens dans le cadre de l’accessibilité du port au citoyens oranais et aux visiteurs.  

Medjadji H.
Mardi 10 Décembre 2019 - 16:35
Lu 717 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 21-09-2020.pdf
1.94 Mo - 20/09/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+