REFLEXION

VISITE D’INSPECTION DU WALI D’ORAN : La nouvelle faculté de Médecine en septembre prochain

Le wali d'Oran M. Cherifi Mouloud a effectué jeudi dernier une visite d'inspection et de travail au site du projet abritant la deuxième faculté de Médecine d’une capacité de 10.000 places et qui accuse un retard dans la réalisation et dont la réception a été poussée au mois de septembre prochain.



Cette faculté réalisée en face de l’Etablissement Hospitalier universitaire d’Oran va  accueillir les étudiants dès la prochaine rentrée universitaire. Le plus gros de ce projet a été finalisé, reste l’acquisition des équipements ainsi que le recrutement du personnel enseignant et des spécialistes dans la gestion de cette faculté réalisée par une société chinoise. Notons que le Wali d’Oran en marge de cette visite, s’est rendu à l’hôpital des grands brulés ainsi qu’à l’institut du cancer en cours de réalisation à l’USTO. Ces projets qui accusent du retard et devraient être réceptionnés durant la fin de l’année en cours a provoqué l’ire du wali d’Oran quant au retard accusé par ces projets et il a exhorté les responsables de ces projets à accélérer les travaux au niveau de l’aménagement extérieur et des travaux de la clôture.  Notons que l’hôpital des grands brûlés assurera la prise en charge des brûlés et grands brûlés pour la population de la région ouest et en particulier de la zone pétrochimique d’Arzew et des zones industrielles. Cette structure permettra la prise en charge des patients brûlés à tous les stades de leur évolution médicale et chirurgicale. Un grand nombre de patients doit pouvoir bénéficier de ces soins spécialisés dans les meilleurs délais. Il est à noter que la réalisation de cet hôpital de 120 lits pour grands brûlés à Oran s’inscrit dans le cadre de la prise en charge spécialisée de toute la région ouest pour faire face aux besoins de la zone pétrochimique et industrielle de cet important pole à l’instar des institutions de cancérologie, de cardiologie et de la pédiatrie. Cette nouvelle structure, une fois opérationnelle viendra aussi prendre en charge les brûlés qui seront orientés du pavillon des brûlés du Centre Hospitalo- Universitaire d’Oran et garantir ainsi des soins multidisciplinaires et de qualité. Quant à l’Institut national de recherche sur le cancer, elle comprendra 120 lits spécialisés. Une fois réceptionné, l’Institut contribuera à la lutte contre les pathologies cancéreuses et permettra aussi de diminuer la charge sur l’actuel centre anticancéreux “Emir Abdelkader” de Misserghine qui prend en charge les malades de plusieurs wilayas de l’Ouest du pays.

 

Medjadji H.
Samedi 4 Août 2018 - 17:56
Lu 1012 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 27-09-2020.pdf
2.6 Mo - 26/09/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+