REFLEXION

VENTES PROMOTIONNELLES, PAR SOLDES : L’exception Mostaganémoise

A la différence de la quinzaine économique qui a disparue depuis longtemps de Mostaganem, les propriétaires des locaux commerciaux seraient probablement intéressés par des ventes promotionnelles dans le cadre de ‘’soldes d’hiver’’. Une telle opération de ‘’Soldes’ pourrait débuter en ces vacances scolaires, du 21 décembre au 15 janviers 2018. Pour ce faire, avant d'entamer l'opération, l'obtention d'une autorisation auprès la Direction du commerce est nécessaire.



Avec l’appui de la Chambre de Commerce et de l’industrie, la Confédération Générale des Commerçants, ainsi que l’Association pour la protection des consommateurs, Mostaganem gagnerait à activer une dynamique économique donnant un peu de punch aux consommateurs pour acheter et aux commerçants pour vendre à des prix intéressants. Rappelons, que les ventes en soldes, sont des ventes au détail précédées ou accompagnées de publicité et visant, par une réduction de prix, l’écoulement accéléré de biens détenus en stock. Cependant, une telle manifestation économique est encadrée par toute une règlementation aux termes de laquelle, les commerçants adresseraient des demandes de procéder à des ventes règlementées (soldes et liquidations de stocks). Dans ce cadre, la Direction du Commerce procèderait à des facilitations des procédures administratives pour les périodes des soldes. De nouvelles mesures pourraient aussi être prises au profit des opérateurs économiques intéressés par la vente au rabais .Ces dernières ont pour objectif, de "donner aux commerçants l'opportunité de promouvoir leurs activités et aux consommateurs l'occasion d'acheter différentes marchandises à des prix réduits». Une telle opération envisagée pourrait s’inscrire en application des dispositions du décret exécutif du 18 juin 2006, fixant les conditions et les modalités de vente au rabais, promotionnelles, en liquidation de stocks, en magasins d`usines et ventes au déballage, uniquement, sur décision des services compétents de la wilaya. Par ce texte, le commerçant est notamment tenu d'obtenir une autorisation auprès de l’administration du commerce pour l'affichage des promotions sur sa vitrine. La vente en soldes concerne les articles achetés par le commerçant depuis au moins trois mois, avant le début de la période des soldes. A noter par ailleurs, que la décision en question, prévoit aussi des dispositions claires concernant les peines qui pourraient être infligées aux commerçants contrevenants, dans le cas où ces derniers sont interceptés, en délit, par les agents de contrôle et de répression des fraudes de la direction du commerce. La faisabilité d’une opération de « soldes » qui seraient déployés tout au long de la période des vacances, implique la mobilisation d’importants agents de contrôle des prix et de la répression des fraudes .En effet, il s’agirait de pouvoir relever les éventuelles infractions aux conditions de vente aux rabais et de vente promotionnelle et prendre les mesures nécessaires (amendes) pour la protection du consommateur. L’idée est lancée et pourquoi ne pas relever un tel défi et ancrer une tradition qui a cours dans de nombreuses villes, notamment notre capitale, Alger.

Younes Zahachi
Samedi 23 Décembre 2017 - 18:28
Lu 658 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 21-01-2019.pdf
3.36 Mo - 20/01/2019





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+