REFLEXION

VENDEURS SUR LES ROUTES DURANT CE MOIS SACRE A MOSTAGANEM : Quand l’innocence est confrontée aux conditions sociales difficiles



Il est vrai que ce confinement permet à plusieurs fonctionnaires et  travailleurs dans divers secteurs de se reposer et de retrouver les bienfaits de rester chez eux près de leurs familles et de leurs enfants . Mais de nombreux  d’autres enfants se présentent comme vendeurs ambulants durant ce mois sacré au niveau de quelques endroits ,sans ce soucier du danger de la propagation du Coronavirus . Comme chaque jour , plusieurs bambins des deux sexes dont l’âge ne dépasse guère les 12 ans  débarquent dès les premières heures de la matinée dans les différentes rues notamment à proximité du  rond-point de « Berrais » chacun s’activant à sa manière à préparer son étal.  Ces innocents  exercent ce métier à cause de leur situation sociale précaire ou ils exposent plusieurs produits comme le pain , les différents  gâteaux   et même du papier à mouchoir. D’ailleurs , plusieurs d’entre eux ont été poussés à travailler en vue  de leurs conditions de vie déplorable, en surmontant tous les aléas et les difficultés  comme la chaleur , les agressions et même la vitesse excessive de certains conducteurs  afin de gagner quelques sous .A cet égard, l’un d’eux, a  déclaré, « ma famille a besoin d’argent, nous vivons dans des conditions misérables, car j’ai  saisi l’occasion de ce mois de ramadhan pour porter aide et assistance à ma famille ». En outre, certains commerçants profitent de cette situation  pour exploiter cette frange juvénile contre un salaire de misère,  sans veiller le moindre du monde sur le minimum de leur moindre droit , ajoutant que les mesures de confinement ont bloqué l’activité de  80% de  l'ensemble commerçants de la wilaya  . Ce travail informel des enfants est fortement décrié par des passants, qui estiment que leur place devrait être,  à ces moments près de leur famille.       

Gana Yacine
Mercredi 6 Mai 2020 - 18:33
Lu 547 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 28-05-2020.pdf
6.56 Mo - 27/05/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+