REFLEXION

Un wali malfrat



Le juge du tribunal de première instance de la wilaya d’Oum El- Bouaghi a condamné avant-hier, l’ex-wali d’El Tarf, Arrar Djillali, à deux ans de prison ferme et à 200 000 dinars.  Cette affaire concernant un détournement de financements destinés aux associations est la première à être jugée en instance.

Réflexion
Mercredi 25 Janvier 2012 - 10:54
Lu 307 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 17-12-2017.pdf
3.27 Mo - 16/12/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+