REFLEXION

Un mufti pour la baraka du poker au pays de la Kaaba !



Ma foi, la fin du monde est pour bientôt ! Au pays de nos prophètes Ibrahim et Mohamed que le salut soit sur eux, voilà que les casinos ouvrent leurs portes aux saoudiens en pleine terre d'Islam. Mais le plus beau, est de voir un mufti, en barabe et tout le bazar inhérent à l’habit qui fait le moine, inaugurer le premier jeu de cartes là même ou même un jeu ludique comme les échecs était interdit, prohibé, banni et condamné ! À voir le monde fou autour des tables de poker on a l'impression qu'ils ont joué toute leur sale vie à ces jeux entre deux fetwas adressées à nos pauvres écervelés en savates. Il faut user des coudes pour se frayer un chemin entre les tables et arriver à la Mecque.... L'argent des pèlerins servira de mises ! Faites ce que je dis mais ne soyez pas informés de ce que je fais. Faites la guerre à vos Présidents et Rois apostats. Brulez vos pays ! Mais ne tirez pas sur le système caméléon décidé par leur oncle Sam pour cette terre sainte qui appartient à tous les musulmans. Voyez-vous où ces tartuffes ont mené et miné le monde en essaimant des idées de crottes de chameaux aux quatre vents. Ils nous ont pourri et arraché la vie à cause de l'exportation tout azimut de leurs prêches assassins. Ils ont semé du terrorisme et les graines de la haine entre les hommes pour laisser derrière leur passage des milliers de victimes. Ce qui explique tant de hadiths de Rassoul Allah sala allah aalih wa salam à propos de la piètre image qu’a-t-il prédit au sujet de ces va-nu-pieds devenant ce qu’ils sont devenus aujourd’hui, non sans faire l’apologie du culte de la barbarie pour tout autre terre en dehors des frontières que leur avait marqué leur tonton ricain. De quoi penser qu'en fin ils trouvent l’astuce pour garder l'argent à l’intérieure du pays, après qu’ils aient ordonné les salles de cinéma *mixtes *, liberté pour la saoudiennes d’enlever la 3abaya et même son voile, entre autres si elles veulent pour danser sur les notes du fameux groupe de pop Super Tramp. Quoi qu’à bien voir, rien n'a changé au pays de la Kaaba ! Tous les péchés du monde s’y faisaient en cachette. Ce qui a changé n’est autre que la nouvelle dimension du borgne ad dajjal qui s’apprête à apparaitre en chair et en os, d’où la transparence à laquelle s’adonnent également les bédouins du diable au vu et au su de tout le monde. Il n’y a pas de piété sans liberté. C’est en rendant les gens libres qu'on connait leurs vrais choix.

Ilies Benabdeslam
Dimanche 8 Avril 2018 - 12:17
Lu 404 fois
Entre Nous
               Partager Partager

Entre Nous | Mots pour Maux | Mosta-Scopie