REFLEXION

UTILISATION DE LA FORCE CONTRE DES MANIFESTANTS : La DGSN dément avoir fait usage de la violence



La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a démenti catégoriquement les informations relayées par des sites d'information et sur les réseaux sociaux selon lesquelles la police aurait utilisé, samedi à Alger Centre, la force contre des manifestants. "La DGSN dément catégoriquement les informations relayées par certains sites d'information et sur les réseaux sociaux selon lesquelles les services de la police auraient utilisé la force contre des manifestants", a indiqué dimanche un communiqué de la DGSN. Selon la même source, "après avoir enregistré une marche non autorisée dans une rue à Alger lors de laquelle les manifestants ont occupé la voie publique, ce qui a mené à l'obstruction totale du trafic routier et à la fermeture de certains locaux commerciaux, les services de police sont intervenus, conformément aux lois et réglementations en vigueur, pour maintenir l'ordre public, rouvrir la voie à la circulation et rétablir la quiétude parmi les citoyens". Cette opération a permis d'arrêter nombre de participants à cette marche non autorisée avant de les relâcher, le même jour, la majorité d'entre eux, tandis que le reste des interpelés sera déféré devant la juridiction compétente". "Dans le cadre de ses engagements constitutionnels et soucieuse de la protection des personnes et des biens, la DGSN veillera à la sérénité et la sûreté publique pour le bien-être du citoyen et du pays".  

Ismain
Dimanche 8 Mars 2020 - 17:44
Lu 383 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 25-10-2020.pdf
3.01 Mo - 24/10/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+