REFLEXION

USTO (ORAN) : Les résidents dénoncent l’insécurité à la Cité AADL



Les résidents du bloc 13 de la cité AADL de l’USTO ne savent plus à quel saint se vouer, en raison des   agressions et cambriolages perpétrés dans leur  immeuble  à l’intérieur des blocs des logements.  Dans une lettre adressée au directeur de l’AADL  dernièrement, des habitants du bloc 13 de la cité AADL-Pépinière ont signalé “la situation extrêmement préoccupante” qui prévaut dans leur immeuble et “qui ne cesse de se dégrader dangereusement de jour en jour”. Et pour  preuve, une tentative de cambriolage a eu lieu deux jours plus tôt au 2e étage du bloc 13, suite à quoi la victime a déposé une plainte à la 21e Sûreté urbaine. Les signataires indiquent en outre que “la porte d’entrée principale est restée ouverte car démunie de serrures plusieurs jours” et s’interrogent sur le rôle du concierge censé représenter l’AADL. “Vous-êtes sa hiérarchie, vous rend-il des comptes ?”, peut-on encore lire dans la lettre. Les habitants, qui affirment “ne plus tolérer cet abandon total du bloc 13”, rappellent que la gestion et le contrôle de la conciergerie relèvent des compétences et de la responsabilité de l’AADL, précisant que d’autres lacunes sont constatées (ascenseurs, hygiène…), “mais que la question de la sécurité reste prioritaire”. Ils disent attendre une réponse appropriée à leurs doléances, mais jusqu’à présent aucun écho ne leur est parvenu du côté de la direction de l’AADL. Il  faut aussi signaler  que  les souscripteurs du site des 1 300-Logements AADL d’El Hassi ont organisé un nouveau sit-in de protestation devant le siège de la wilaya d’Oran pour dénoncer l’insécurité, le manque de transport, la dégradation du réseau de voirie et l’absence de commerces, entre autres lacunes.                    

Medjadji H.
Lundi 2 Mars 2020 - 15:26
Lu 375 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 23-09-2020.pdf
3.28 Mo - 22/09/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+