REFLEXION

URBANISME ECOLOGIQUE : L’expérience d’Oran décortiquée à Mostaganem

La wilaya de Mostaganem qui a du pain sur la planche en matière urbanistique, du moins vis-à-vis de l’aménagement de sa nouvelle ville à la hauteur de La Crique, a passé hier en revue l’ensemble de l’expérience de sa voisine Oran par rapport à l’action territoriale sous l’approche « ville durable et économie verte », lors d’une conférence organisée au siège de la wilaya en présence de Rachid Bessaoud Directeur du R20 MED.



Bien qu’il est prématuré pour évaluer chez nous l’impact du R20 (R20 Regions of Climate Action) - cette  organisation non gouvernementale fondée en 2010 par Arnold Schwarzenegger, avec le Soutien des Nations unies-, Mostaganem s’intéresse elle aussi à l’instar de plusieurs villes méditerranéennes au R20. Pour le lecteur non averti, le R20 est une coalition de gouvernements sub-nationaux, compagnies privées, organisations internationales, ONG et institutions académiques et financières. Sa mission est d'aider les gouvernements sub-nationaux à mettre en œuvre des projets à faibles émissions de carbone, ainsi que de communiquer les meilleures pratiques et politiques dans le domaine des énergies renouvelables, afin de créer une économie verte. La conférence placée sous le parrainage de M. Ie Ministre des Ressources en Eau et de l’Environnement, a porté sur une journée d’études sous le thème : «  la Construction et la ville durable et sur l’économie verte », avec l’objectif de prendre connaissance des expériences concrètes menées dans ce sens par la wilaya d’Oran qui fut élue en 2015 capitale méditerranéenne de la lutte pour la préservation de l’environnement,  d’où sa transformation en laboratoire pour un projet-pilote de tri sélectif des déchets. La conférence vise aussi, en particulier, la mobilisation des acteurs du territoire de la wilaya autour de questions cruciales pour le développement national et pour la préservation des ressources, à savoir, l’économie d’énergie, la promotion des énergies renouvelables et la valorisation des déchets. Cette rencontre multisectorielle a ainsi rassemblé un parterre de représentants des collectivités locales (APW et APC), les EPIC de wilaya, des opérateurs économiques publics et privés, la Chambre de Commerce et d’Industrie, les membres de l’Exécutif (Environnement, Urbanisme, Education, Formation professionnelle, Emploi, Industrie et Mines, Energie, Logement, Equipements, Conservation des forêts, Affaires Religieuses), des associations environnementales, l’ordre des architectes, promoteurs immobiliers, investisseurs, le Secteur universitaire et de la Recherche Scientifique et la presse. Une opportunité pour partager et communiquer avec les participants, sur les bonnes pratiques et les comportements éco citoyens pour concrétiser des programmes locaux environnementaux.

 

Ilies BENABDESLAM
Lundi 10 Avril 2017 - 08:00
Lu 569 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 25-08-2019.pdf
2.75 Mo - 24/08/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+