REFLEXION

UNE VILLE, SOUS LE DIKTAT DES ‘’GILETS JAUNES’’ : Plus de stationnement ‘’gratuit’’



La cité de Sidi Saïd  tend à devenir une ville ‘’parking’’ où le moindre bout de stationnement  se paye rubis sur ongles et ce quel que soit la durée du temps d’arrêt. ‘’Les gilets jaunes’’ la squattent de bout en bout  et  font régner leur unique loi, ‘’se garer équivaudrait  à payer le prix’’. Certains de ces derniers se sont appropriés  des bouts de trottoirs et font payer tous les automobilistes qui garent leurs voitures. La chasse  qui  leur est livrée par les forces de l’ordre public, ne semble plus les inquiéter, ils reviennent souvent à la charge et réoccupent les lieux  qu’ils ont choisis. Malheureusement, les conducteurs de véhicules demeurent contraints de payer les prix  exigés et n’osent plus réclamer, de peur de voir les pare-brises voler en éclats. N’est-il pas temps de prendre en charge sérieusement  ce retour en force des parkingueurs qui ont tendance à exagérer  en imposant leur unique ‘’loi’’ au mépris  des lois de la République ?             

Smain
Vendredi 5 Juillet 2019 - 17:13
Lu 507 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 27-09-2020.pdf
2.6 Mo - 26/09/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+