REFLEXION

UNE PATIENTE EN DETRESSE DELAISSEE A MOSTAGANEM : Mépris au centre de santé de Hadjadj

Le centre de santé de Hadjadj dans la wilaya de Mostaganem a été le théâtre d’une situation dramatique et insolite à la fois. Selon des informations qui nous sont parvenues et confirmées par une vidéo mise en ligne, il s’est avéré qu’il y a eu refus de prise en charge de certains malades, en l’occurrence ceux qui sont dans un état de détresse, comme ce fut le cas de cette malheureuse patiente, carrément méprisée.



C’est  apparemment, à la surprise générale, la singulière attitude incompréhensible qui a été vécue ce jour-là, au su et au vu des personnes qui étaient présentes, quand la mère d’une jeune femme s’est vu refuser avec un certain dédain, la prise en charge de sa fille car le médecin de service s’est avoué incompétent à la soigner arguant qu’il : « ne peut rien faire pour elle …..». Atterrée par son mal et gémissant de douleur, cette malheureuse est restée affalée  sur le banc de la salle d’attente en compagnie de sa mère, sans que ne lui est prêtée la moindre attention par le personnel médical dudit centre. Le médecin de service était bel et bien présent ainsi que des infirmiers et des infirmières et pourtant, ils ont fait montre à l’égard de la malade et sa mère d’une marque d’indifférence qui a fait hurler de rage les personnes présentes. Pour beaucoup, cette attitude irresponsable est un déni de droit à l’accès aux soins dans une institution de la santé publique de proximité en plus d’une marque de mépris affichée dans une attitude déconcertante d’indifférence. Pourtant, la direction de la santé et de la population de la wilaya de Mostaganem a, nous a-t-on indiqué, qu’elle a rappelé plusieurs fois dans des réunions de travail et d’inspection notamment par des notes de service la nécessité de prendre tous les malades en charge ou à défaut de les transférer vers les Entreprises publiques hospitalières compétentes les plus proches. Malheureusement, ce cas d’espèce vient ternir l’image du secteur de la santé alors, qu’il est en guerre depuis, plus de trois mois, contre le Coronavirus et serait bien dispensé de scandales, tel que celui qui vient de se produire dans le centre de santé de la localité de Hadjdaj. Pour le moins que puissent dire les citoyens de cette paisible, cette situation singulière est assimilée à un « acte de non assistance à personne en danger »passible par ailleurs de poursuites judiciaires. Les citoyens ont été très émus et très touchés dans la dignité collective qui les unit, ce pourquoi, ils demandent à la direction de la santé et de la population de la wilaya de Mostaganem d’ouvrir une enquête sur ce dangereux manquement aux obligations professionnelles du responsable du centre de santé de la commune de Hadjadj et de prendre les mesures appropriées pour que de tels agissements ne puissent plus se reproduire.

Younes Zahachi
Mercredi 1 Juillet 2020 - 16:52
Lu 3407 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 09-08-2020.pdf
3.68 Mo - 08/08/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+