REFLEXION

UNE INSTRUCTION A ETE DONNEE AUX WALIS : L’Intérieur demande l’intégration des contractuels

Dans le but d’accélérer le processus d’intégration des contractuels, le ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales d’Algérie a envoyé une note à caractère urgent aux responsables des mairies et des wilayas en les incitant à prendre en charge cette opération précipitamment afin de la clore définitivement.



Notre source a indiqué qu’afin de solutionner ce problème, le ministère a autorisé les walis; ainsi que les chefs de Daïra à créer de nouveaux postes qui n’existaient pas dans les textes de lois. Selon le journal arabophone El-Bilad, ce processus d’intégration a subi un retard considérable. Et ceci est dû au fait que plusieurs wilayas ont eu d’énormes difficultés lors de l’insertion professionnelle des personnes handicapées. Un dossier classé dans les premiers rangs du gouvernement; mais qui a entravé l’achèvement du processus, du fait; ne pas passer à sa deuxième étape. En effet, cette note qui sert de guide pour les services responsables a expliqué que les spécialités et les certificats non mentionnés; dont les porteurs possèdent des équivalences; vont être redirigés vers d’autres spécialités portant le même degré d’équivalence; rapporte cette même source.  Dans le même contexte; la note a précisé qu’il est impératif de remplacer les spécialités non-existantes dans les textes de lois par d’autres plus proches ou similaires. Dans l’absence d’une spécialité similaire; les personnes concernées seront intégrées en dehors du secteur; et ce, en concertation avec la fonction publique. Quant aux spécialités non disponibles à l’emploi dans le cadre des lois fondamentales; le principe général est d’insérer les personnes concernées dans des postes de travail de troisième ou quatrième degré; quelle que soit la spécialité. Avant de clore sa note, le ministère de l’Intérieur a confirmé que le choix entre les postes de travail et les degrés reste possible dans certains cas. Outre cela; le ministère a souligné la nécessité de scruter toutes les données des contractuels concernés par ce processus pour ensuite démarrer la deuxième phase du processus.

Ismain
Mardi 11 Août 2020 - 16:58
Lu 1782 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 20-09-2020.pdf
3.68 Mo - 19/09/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+