REFLEXION

UNE ENVELOPPE DE 160 MILLIARDS DE CENTIMES A ETE DEGAGEE : Les travaux d’aménagement de l’oued Ain Sefra à l’arrêt

Des travaux d’aménagement de l’oued Ain Sefra sont à l’arrêt à Mostaganem, alors qu’il devait voir sa reconversion en un parc destiné aux familles.



Une enveloppe de 1,6 milliard de DA a été dégagée dans ce sens, avait indiqué en mars dernier le directeur de wilaya des ressources en eau, Moussa Lebgaa. Ces actions devaient permettre l’aménagement du cours de l’oued traversant la ville de Mostaganem sur une distance de 4 km, son curage, l’embellissement de ses abords et la réalisation d’ouvrages d’art pour faciliter la circulation entre les deux rives et plusieurs infrastructures de loisirs, sportives et culturelles. Ces travaux devaient aussi porter également sur la réalisation d’un réseau d’assainissement le long de l’oued à partir de Sidi Othmane vers l’embouchure pouvant collecter 150.000 m3 /jour et éliminer 12 embouchures d’eaux usées. Ce projet dont la valeur globale a atteint 470 millions de DA permettra le transfert de 30.000 m3 de déchets vers le centre d’enfouissement technique des déchets, la récupération et traitement de 25.000 m3 d’eau/jour. Par ailleurs, il était prévu la réception, avant juin, de deux ouvrages reliant les rives de l’oued pour un montant de 227 millions de DA après la réception du projet de drainage des eaux du pont d’Alma vers l’embouchure pour un coût de 220 millions de DA. Les travaux d’aménagement et d’amélioration urbaine près du port de Mostaganem ont un coût de 19 millions de DA dont 3,4 millions de DA pour la réalisation d’un jet d’eau public similaire à celui de Hai Tigditt. Pour sa reconversion en un parc de détente au profit des familles et un espace de pratique sportive, le projet d’aménagement de l’oued Ain Sefra prévoyait la réalisation de sept stades de proximité de football, un terrain de basket-ball, quatorze terrains de pétanque, a précisé en outre le directeur local des ressources en eau. Il s’agit également de créer deux espaces de jeux pour enfants, des jardins et espaces verts, l’exploitation de la forêt de Hai Kenadès (Castors) comme espace de détente des familles doté d’une piste pédestre. Ces travaux permettront l’aménagement de deux façades surplombant la mer, la réalisation d’un théâtre de verdure devant abriter des manifestations culturelles et artistiques ainsi qu’un parking de véhicules, a promis à l’époque le même responsable.

Smain
Samedi 7 Septembre 2019 - 18:21
Lu 381 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 19-02-2020.pdf
4.29 Mo - 18/02/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+