REFLEXION

UNE BARQUE SE RENVERSE AU LARGE DE MOSTAGANEM: 4 ‘’harraga’’ portés disparus et 13 autres secourus !

Quatre autres jeunes ‘’harraga’’ sont portés disparus. C’est encore un drame de plus pour des familles mostaganémoises qui vont devoir pleurer la perte douloureuse de leurs enfants. Ces derniers malheureux, victimes vraisemblablement d’un naufrage de leur barque viennent s’ajouter à un bilan déjà lourd.



Dans la nuit du jeudi dernier, les ‘’harraga’’ qui ont embarqué à partir des côtes de Stidia à 15 km de Mostaganem ont vécu un drame mortel, après que leur barque s’est renversée. Premier bilan, 4 jeunes disparus en haute mer, considérés comme morts après que les recherches qui sont toujours en cours ne sont pas arrivées à trouver les corps des 4 noyés. Signalons l’interception de 13 autres par la gendarmerie nationale. Aussitôt, les réseaux sociaux ont posté la photo d’un jeune du quartier ‘’Saint Jules’’, porté disparu ! Le groupement de la gendarmerie nationale de la wilaya de Mostaganem a rapidement communiqué l’incident via un communiqué officiel, rendu public hier après-midi. Le communiqué indique, que dans le cadre de la lutte contre l’immigration clandestine, les éléments de la gendarmerie nationale en collaboration avec les éléments de la gare maritime de Mostaganem, ont mis en échec deux tentatives d’émigration clandestine en date du 11 octobre 2018. Deux individus qui tentaient de prendre la mer ont été arrêtés durant la    première intervention de la gendarmerie nationale et l’arrestation de 13 autres, qui étaient en haute mer tandis que 4 autres sont portés disparus, et que les recherches sont toujours en cours pour les trouver. Le communiqué a révélé également, que les gendarmes ont saisi les équipements de l’embarcation ainsi que 140 euros qui était chez deux individus. La ‘’harga’’ à Mostaganem, comme plusieurs autres wilayas du pays continue de faire des victimes et se propage d’une façon horrible au milieu des jeunes mêmes les familles aisées ne sont pas épargnées. Janvier dernier, les corps d’une jeune femme et d’un jeune homme sans vie ont été repêchés au large Benabdelmalek Ramdane, et il y’a quelques semaines le 21 septembre, dix migrants mostaganémois tous adultes ont été interceptés par les gardes-côtes espagnols au port de Carthagène en Espagne !

Belkacem
Vendredi 12 Octobre 2018 - 18:31
Lu 823 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 19-12-2018.pdf
2.77 Mo - 18/12/2018





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+