REFLEXION

UN VOL PROGRAMME AUJOURD’HUI VERS LA CHINE : Air Algérie joue avec la santé des Algériens

Bien que les autorités sanitaires algériennes avaient décidé de suspendre tous les vols à destination de la Chine où sévit le coronavirus, Air Algérie a programmé aujourd’hui dimanche 01 mars 2020 un vol à destination de Pékin pour ramener un équipage qui s’est rendu le jeudi 27/02/2020 en Chine à bord d’un vol de la compagnie émiratie Emirates.



C’est un véritable scandale qui secoue le pavillon national, un vol a été programmé aujourd’hui sous l’enregistrement AH3060 pour ramener 13 personnes de Chine. Selon notre source, un équipage de 15 personnes (2 commandants de bord, un co-pilote et 12 PNC) s’envolera à bord d’un avion A330 pour rapatrier des employés d’Air Algérie qui sont allés  pour des raisons inexpliquées à Pékin via Dubai sur le vol EK758 d’Emirates ayant décollé à 15h20 d’Alger. La mission assignée à l’équipe d’aujourd’hui est claire : ‘’Ramener les collègues’’. Ceci intervient au moment où Air Algérie connait une difficile situation financière, due à la masse salariale et notamment aux dépenses liées à la consommation du  kérosène. Les responsables du pavillon national, selon la même source, n’ont pas hésité à violer les obligations  imposées dans le cadre  des mesures sanitaires visant à empêcher la propagation du coronavirus dans notre pays. Pis encore, ils vont utiliser, selon la même source,   un gros porteur A330-200, gros consommateur de carburant comme ‘’un jet privé’’.  Le porte-parole du ministre de la santé avait déclaré le jeudi 27 février sur la Chaine 3 de la radio nationale devant la journaliste Souhila El-hachemi que pour des raisons sanitaires Air Algérie a suspendu tous les vols vers Pékin. Sauf quelques heures après, un équipage  a été envoyé    pour des raisons inexpliquées à Pékin via Dubai sur un vol d’Emirates. En outre, le ministre de la santé a également déclaré le soir même du 27 février que tous les vols vers la Chine sont suspendus dans le cadre des mesures sanitaires. Alors que se passe-t-il  à Air Algérie ? La coordination avec le ministère de la santé semble être rompue après la programmation de ce vol. La décision de suspendre les deux vols hebdomadaires assurés par Air Algérie vers Pékin (Chine) "s'inscrivait, rappelons-le, dans le cadre de dispositions préventives temporaires", après que l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ait déclaré l'épidémie du nouveau coronavirus "urgence de santé publique de portée internationale". A l'instar de l'ensemble des compagnies aériennes, Air Algérie avait affirmé avoir pris des dispositions préventives en mettant à la disposition des personnels naviguant des kits sanitaires (gants, masques et combinaisons spéciales) lors des vols à destinations des régions où a été enregistré le virus outre la désinfection des avions avant le décollage et après l'atterrissage. Ceci n’a pas empêché les responsables d’Air Algérie de prendre, dans le secret le plus absolu, une décision qui pourrait détourner le filtre sanitaire mis en place par le ministère de la santé. 

Riad
Samedi 29 Février 2020 - 15:57
Lu 16138 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 05-08-2020.pdf
3.72 Mo - 04/08/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+