REFLEXION

UN RECRUTEMENT D’ANESTHESISTES BLOQUE A MOSTAGANEM : Manœuvres ‘’malhonnêtes’’ à la DSP

Il semblerait que le hirak du peuple algérien n’a pas mis un terme aux manœuvres malhonnêtes de certains responsables pour le recrutement de leurs proches dans la fonction publique. Actuellement à Mostaganem, un recrutement d’anesthésistes est bloqué à cause d’une liste qui ne fait pas l’unanimité à la Direction de la Santé et de la population (DSP) de la wilaya. Explications :



Après la tenue d’un concours interne au profit du personnel paramédical pour accéder à la formation d’anesthésiste, 14 heureux paramédicaux ont été déclarés lauréats de ce concours. Cependant, après la remise de la liste à la Direction de la fonction publique, cette dernière a demandé le retrait de 4 noms dont la situation professionnelle ne répond pas aux conditions requises. Il s’agit de 2 contractuels du secteur de Sidi Ali, un nom soumis aux obligations du service national et un autre ‘’un infirmier principal’’ qui n’est pas autorisé, de par son grade, à accéder à la formation  d’anesthésiste. Une nouvelle liste a été donc élaborée, puisée dans la liste réserve, comme le veut la réglementation en vigueur. La nouvelle liste, dont nous détenons une copie, a été remise à la Direction de la fonction publique signée par le DSP ‘’nommé par décret’’, M. Fréha Abdelghani.  Mais après quelques jours, cette liste est de nouveau bloquée, nous dit-on, par le contrôleur financier. Ce dernier, selon nos sources, a refusé d’approuver la liste prétextant  qu’initialement, le recrutement de tous les lauréats était illégal puisque, selon lui, les paramédicaux devaient être tous des contractuels. En vérifiant les documents en notre possession, nous avons découvert que le recrutement des lauréats a été déjà approuvé par le contrôleur financier, M. Hanous! Comment se fait il que  le contrôle financier exige maintenant un statut de contractuels pour les lauréats alors que dans toute l’Algérie, il n’existe pas, nous dit-on, de paramédicaux contractuels sauf à ‘’Sidi Ali’’. En lisant la liste initiale, annulée par la fonction publique, on a trouvé le nom d’une certaine Hanous de Sidi Ali. Cette affaire commence déjà à susciter le doute sur le sérieux des personnes impliquées dans ce dossier. Les intéressés se sont dirigés vers la DSP de Mostaganem pour avoir des explications. Ils ont été accueillis par le DSP et par un certain Benahmed, chef du service de la prévention. A première vue, que fait un responsable de la prévention à cette rencontre ? Renseignement pris, on a découvert que cette personne fait la pluie et le beau temps à la DSP. Il s’agit, en effet, du ‘’DSP Bis’’. C’est lui, nous dit un syndicaliste, qui dirige la DSP à la place du DSP M. Fréha Abdelghani. Ce dernier,  selon notre interlocuteur, n’est qu’un signataire de documents, le secteur de la santé à Mostaganem est dirigé par ‘’deux têtes’’, ce qui explique la dégradation des prestations et les problèmes récurrents dont souffrent les personnels médical et paramédical, les épidémies, mais, explique aussi le retard dans la réception de certains équipements médicaux. Lors de la réception des lauréats du concours, M. Benahmed aurait eu une attitude désobligeante vis-à-vis des gagnants du concours. Il leur a dit ‘’qu’ils peuvent refaire le concours l’année prochaine’’. Cette réponse de M. Benahmed a plongé tout le monde encore une fois dans le doute. Approché, un syndicaliste nous dira que ‘’les personnels de la santé à Mostaganem sont habitués à ce genre de manœuvres qui ont pour objectif de décourager les plaignants afin de faire passer la liste qu’ils souhaitent voire arracher les postes budgétaires, avec la complicité bien sûr de cadres de la fonction publique et du contrôle financier’’. Questionné sur le rôle joué par Benahmed, notre interlocuteur conclura par : ‘’allez voir les responsables des structures  de la santé et ils vous diront tout’’.

Charef
Samedi 20 Juillet 2019 - 19:39
Lu 2439 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 20-10-2019.pdf
3.51 Mo - 19/10/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+