REFLEXION

UN PROJET DE 6000 LOGEMENTS A L'ARRET A OUED TLELAT : Le wali décide de résilier les contrats de deux entreprises



Le wali d'Oran Djelaoui Abdelkader qui a effectué une visite d'inspection au niveau de la daïra de Oued Tlélat pour s'enquérir des travaux des différents projets structurants à l'image de celui de la réalisation des, 6000 logements sociaux tous types confondus et qui est à l'arrêt depuis plusieurs mois,  a sommé  le directeur de l'OPGI de procéder à la résiliation de contrat des deux entreprises réalisatrices dudit projet, notamment l' entreprise chinoise et une autre publique. Il a donné des instructions strictes au directeur de l'OPGI pour remédier  à la situation dans les plus brefs délais. Pour les demandeurs de logement concernés, qui demeurent nombreux à avoir déposé, chacun, son dossier auprès des instances administratives compétentes, l’attente a trop duré. “Les travaux de réalisation de ces logements sont à l’arrêt depuis plusieurs mois pour des motifs inconnus. Par ailleurs, la directrice du logement de la wilaya d'Oran a présenté au wali tout un tableau de réalisation des différents programmes de réalisation de logements sociaux tous types confondus LPA,  LSP, AADL, location vente  dont bon nombre accusent des retards considérables pour différents problèmes techniques et autres financiers, pour ne pas s'étaler longuement sur ce sujet, sachant bien que des milliers de demandeurs de logements sociaux attendent depuis plusieurs années leur relogement à l'exemple de ceux du vieux bâtis qui sont confrontés au danger d'effondrement au quotidien, à l'image de celui de l'effondrement de l'immeuble de la cité Choupot qui a causé la mort d'un jeune couple qui a succombé à ses blessures lors de l'effondrement de la bâtisse et il a fallu l'intervention des éléments de la protection civile pour procéder à l'évacuation de cette famille, ont réussi à sauver les trois enfants. Une grande émotion du voisinage qui était en émoi durant ce grave accident. Devant cet état de fait qui n'augure rien de bon, il est temps que les pouvoirs publics procèdent en toute urgence à la relance des différents projets structurants qui accusent d'énormes retards dans leur réception.         

Medjadji H.
Lundi 7 Octobre 2019 - 16:44
Lu 375 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 17-10-2019.pdf
3.62 Mo - 16/10/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+