REFLEXION

UN JOURNALISTE ALGERIEN PARMI LES BLESSES : 55 Palestiniens tués par les israéliens à Gaza

Des violents affrontements entre manifestants palestiniens et soldats israéliens ont fait lundi 55 morts dont 06 enfants et plus de 2400 blessés dans la bande de Gaza, où les Palestiniens protestaient contre l'inauguration prévue à Jérusalem de l'ambassade américaine en Israël. Parmi les blessés, un journaliste algérien, il s’agit d’Omar Hamdane, caméraman de la télévision publique ENTV.



Selon des sources médiatiques, le cameraman algérien a été blessé ce lundi par des tirs de l’armée israélienne à l’Est de la bande de gaza. Ce qui se trouvait sur les lieux pour couvrir des manifestations massives a été touché au pied par les tirs de l’armée israélienne. Le ministère de la Santé palestinien a annoncé que 55 Palestiniens ont été tués ce lundi par les israéliens, qui portent à 107 le nombre de Palestiniens tués dans la bande de Gaza depuis le début d'un mouvement de protestation massif le 30 mars. Ils font aussi de cette journée la plus meurtrière du conflit israélo-palestinien depuis la guerre de 2014 dans l'enclave sous blocus. Cette journée de festivités côté israélien et américain est aussi la plus meurtrière du conflit israélo-palestinien depuis la guerre de 2014 dans la bande de Gaza. Le gouvernement palestinien établi en Cisjordanie occupée a accusé Israël de commettre un "horrible massacre" à Gaza. Au moment où le bilan s'alourdissait d'heure en heure, le président américain Donald Trump saluait le transfert à Jérusalem de l'ambassade des Etats-Unis comme "un grand jour pour Israël", et soulignait sur Twitter que la chaîne de télévision Fox, qu'il regarde assidûment tous les matins, retransmettrait la cérémonie en direct. Ivanka Trump et Jared Kushner, sa fille et son gendre en même temps que ses conseillers, prendront part à partir de 16h00 locales (13h00 GMT) avec des centaines de dignitaires des deux pays à la cérémonie en grande pompe qui concrétise l'une des promesses les plus controversées de M. Trump et enflamme à nouveau les passions. Saluée comme "historique" par Israël, elle est largement perçue comme un acte de défi envers la communauté internationale dans une période de grande inquiétude pour la stabilité régionale. A quelques dizaines de kilomètres de Jérusalem, des affrontements ont éclaté dans la bande de Gaza aux abords de la frontière israélienne entre manifestants palestiniens et soldats israéliens. Cinquante-cinq Palestiniens ont été tués par des tirs israéliens, selon les autorités locales. Plus de 2400 personnes ont été blessées, dont plusieurs journalistes, ont été atteints par balles, ont-elles ajouté. Des dizaines de milliers de Palestiniens sont rassemblés à quelque distance de la frontière. Le ministre de la Défense Avigdor Lieberman a prévenu que l'armée emploierait "tous les moyens" pour défendre la frontière, les soldats et les civils israéliens riverains de l'enclave palestinienne. Réalisant un engagement de campagne de M. Trump, le transfert de l'ambassade de Tel-Aviv à Jérusalem constitue une rupture de plus avec des décennies de diplomatie américaine et de consensus international. Le statut de Jérusalem est l'une des questions les plus épineuses de l'insoluble conflit israélo-palestinien.

Ismain
Lundi 14 Mai 2018 - 18:38
Lu 363 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 13-12-2018.pdf
2.92 Mo - 12/12/2018





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+