REFLEXION

UN GOUVERNEMENT SANS MILITAIRE : L’Algérie vers un Etat de Droit

Un nouveau gouvernement sans poste de vice-ministre de la Défense, nommé par un président de la République à l’ère du Hirak et des appels aux changements, serait-il la voie vers un Etat plus civil, sans tenue militaire au Conseil des ministres ! Tebboune a donc tenu promesse, de diriger le pays vers une Algérie nouvelle, où le politique prime sur le militaire et la jeunesse aura sa part dans les postes supérieurs avec la nomination d’un jeune de 26 ans en poste de ministre des startups.



Ainsi, avec le départ de tous les ‘’B’’, la suppression du poste de vice-ministre de la Défense, la libération des détenus politiques, la non-reconduction de plusieurs ministres sous l’ère de Bouteflika, l’appel au dialogue et la rupture avec le titre de ‘’fakhamatou’’, Tebboune a ainsi mis fin à vingt années de la dynastie des Bouteflika.
L’Algérie qui s’apprête encore à un autre changement, la réforme constitutionnelle, la dissolution des deux chambres du Parlement et les assemblées locales désignées, souillées par la fraude, la Chkara et la continuation des poursuites judiciaires contre tous les oligarques  et dans l’immédiat, l’éloignement de tous les walis nommés par la ‘’Issaba’’ , Tebboune a ainsi tenu parole, et le Hirak qui a fait de ces revendications  son cheval de bataille, devrait être satisfait, Il n’ a plus de raison d’être, aujourd’hui.
Les bruits de bottes en Libye et les roulements de tambours des Turcs sur les frontières algériennes font craindre le pire et annoncent une intervention militaire occidentale, en petit mot ; une guerre aux portes de l’Algérie , une situation suffisamment grave pour justifier l’arrêt du Hirak, donner le temps au nouveau président pour faire face au danger qui guette notre pays. La conjoncture, nous impose de nous mobiliser et renforcer le front intérieur de l’Algérie. Le mieux et le plus urgent est de faire bloc contre toute menace étrangère en soutenant notre président et notre armée par une mobilisation en leur accordant notre confiance et notre appui pour que vive l’Algérie.   

 

Belkacem
Vendredi 3 Janvier 2020 - 16:37
Lu 3634 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 28-10-2020.pdf
3.45 Mo - 27/10/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+