REFLEXION

UN DECRET PRESIDENTIEL PUBLIE AU JO : Farouk Ksentini officiellement limogé

Le décret présidentiel correspondant au 18 avril 2017, paru dans le dernier journal officiel vient de confirmer le limogeage du président de la commission nationale consultative de promotion et de protection des droits de l’Homme, Me Farouk Ksentini.



‘’Il est mis fin, compter du 3 novembre 2016, aux fonctions, exercées par M. Mustapha Farouk Ksentini’’, lit-on dans le décret publié dans le journal officiel N°25.  Pour rappel, le mandat du Ksentini à la tête de CNPPDH a été marqué par des conflits avec la majorité des organisations locales et internationales de défense des droits de l’homme. Des conflits qui ont atteint les couloirs du Conseil des droits de l’homme des Nations-unis qui n’a pas hésité à sanctionner CNPPDH on la dégradant en 2010, au statut B. Farouk Ksentini a été régulièrement critiqué par les ONG algériennes de défense des droits de l’homme et certains de ses propos, notamment sur les subsahariens qu’il a accusé de propager le Sida en Algérie, ont suscité de vives polémiques. "Je pense qu’ils sont responsables de la propagation de ces maladies en Algérie " avait-il déclaré en ajoutant que "les migrants africains n’ont pas d’avenir ici en Algérie". Il est à signaler que dans le même journal officiel, un décret présidentiel annonce que Me. Fafa Benzerrouki est investie, à compter du 9 mars 2017, dans les fonctions de présidente du Conseil National des Droits de l'Homme, pour une durée de quatre (4) années. Il est à rappeler qu’en 2015, Farouk Ksentini, président de la Commission nationale consultative de promotion et de protection des droits de l'Homme (CNCPPDH) avait approuvé le contenu du rapport de Human Rights Watch 2015 sur la situation des libertés et des droits de l'homme en Algérie. Dans une déclaration au journal El Khabar , Farouk Ksentini avait accusé le pouvoir algérien d'avoir "pollué et salit l'image des droits de l'homme et des libertés en Algérie, prétendant l’abus dans l'arrestation de simples syndicalistes et d'activistes politiques".

Ismain
Mercredi 10 Mai 2017 - 21:27
Lu 771 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 21-11-2018.pdf
3.12 Mo - 20/11/2018





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+