REFLEXION

UN DECONFINEMENT PRUDENT A ORAN : Les commerçants reprennent confiance

Après deux mois de confinement où l’activité économique s’est quasiment arrêtée, les Oranais ont entamé, hier, une vie presque normale. Le gouvernement avait décidé de lever les restrictions sur certaines activités économiques hier dimanche en attendant un déconfinement quasi-total à partir du 14 juin.



La reprise des activités économiques, commerciales et de services sera cependant « conditionnée par le strict respect sur les lieux de travail et/ou de regroupement, des mesures strictes de prévention sanitaire. Aussi, les protocoles sanitaires de prévention dédiés à chaque activité, devront être scrupuleusement respectés et appliqués par l’ensemble des opérateurs, commerçants, clients et usagers », note le document du gouvernement. Depuis hier, certaines activités ont repris du service. « C’est le cas  de l’activité du secteur du BTPH, y compris les activités de sous-traitance et les bureaux d’études (architecture, urbanisme, génie civil…), avec l’organisation des transports du personnel », indique encore le document. C’est le cas aussi d’autres commerces comme les artisans céramistes, les plombiers, les menuisiers, les peintres, les agences de voyage, les agences immobilières, la vente de produits d’artisanat, les activités de cordonnier et de tailleur, l’activité de maintenance et de réparation, le commerce d’articles ménagers et de décoration, le commerce d’articles de sport, le commerce de jeux et de jouets, les pâtisseries et confiseries, la vente à emporter de glaces et de boissons, les fast-foods, uniquement la vente à emporter, précise le gouvernement. Cette ouverture est soumise à des conditions d’hygiène strictes. C’est le cas de l’obligation du port du masque de l’affichage des mesures barrières et de prévention sur les lieux de l’organisation des accès et des files d’attentes à l’extérieur et à l’intérieur des locaux de façon à respecter l’espacement et la distance physique, tout en limitant le nombre de personnes présentes en un même lieu. Dans la deuxième phase, d’autres activités pourront reprendre à partir du 14 juin. Ces activités seront identifiées et arrêtées par les pouvoirs publics en fonction de l’évolution de la situation sanitaire et du comportement des usagers. Il s’agit notamment de certaines activités de transport par taxi ainsi que la restauration et les débits de boissons, dont l’organisation sera précisée en temps opportune. A ce propos, pour Oran , l’Entreprise du tramway Setram a mis un dispositif spéciale  pour la gestion du flux des voyageurs. Ces mesures exigent de réduire le nombre de passagers assis de 50% et ceux debout de 75%,  précisant que les agents seront, par ailleurs, mobilisés à l’intérieur des rames et au niveau des stations pour veiller au respect de ce dispositif.

Medjadji H.
Dimanche 7 Juin 2020 - 17:58
Lu 310 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 28-09-2020.pdf
3.34 Mo - 27/09/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+