REFLEXION

UN COMMUNIQUE ATTRIBUE AU CONSEILLER DU PRESIDENT : La guerre des faux communiqués fait rage

Sur les réseaux sociaux la guerre fait rage, entre les campagnes virales affirmant que le peuple a décidé de s’en remettre au chef d’état-major de l’armée pour se débarrasser du Président et les différents appels à la sédition, voir à l’établissement de maquis insurrectionnels par de douteux exilés, c’est un brouhaha assourdissant qui perturbe les Algériens ces derniers jours et qui est entrain de gâcher les retrouvailles du peuple avec son destin.



Hier, un communiqué attribué au Conseiller du Président de la République, Mohamed Ali Boughazi, a été partagé ce mardi sur les réseaux sociaux. Le communiqué annonce un coup d’Etat opéré par le Haut commandement de l’Armée et l’encerclement du Palais de la Présidence, la Résidence d’Etat et la télévision étatique. Le Conseiller du Président de la République, Mohamed Ali Boughazi a démenti formellement qu’il ait signé un communiqué au nom du secrétariat général de la Présidence dans lequel l’armée nationale a été prise à partie. Dans une déclaration à chaine Ennahar TV, M. Boughazi affirme que ce document (le communiqué» «est un faux» et que sa signature et son nom ont été illégalement portés dessus».  Dans ce texte qui s’est propagé ce mardi sur les réseaux sociaux et portant le cachet rond de la Présidence de la République et intitulé, «communiqué à la Nation», s’en prend à l’Armée Nationale Populaire l’accusant de vouloir opérer un coup d’Etat.   Le texte évoque notamment ce qu’il qualifie de « d’intrusion anti constitutionnelle de l’armée dans les affaires politiques du pays».  Plus grave encore, ce faux communiqué, souligne que les éléments de la garde présidentielle ont entamé une série d’arrestations parmi «les meneurs du coup d’état avorté» et appelle les troupes de l’armée à se «conformer aux ordres venant d’en haut» c’est-à-dire de la Présidence.  C’est-à-dire à quel point la situation est grave quand on en arrive à produire ce genre de faux documents de nature à semer les troubles dans le pays.

Ismain
Mardi 2 Avril 2019 - 18:58
Lu 323 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 26-10-2020.pdf
3.23 Mo - 25/10/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+