REFLEXION

UN CEM PARALYSE A SIDI BEL ABBES : Les enseignants observent un sit-in ‘’ouvert’’

Le dimanche 22 septembre 2019, le seul et unique C.E.M ‘’Hassan Abdelkader’’ de Téfessour a été complètement paralysé par un arrêt de travail enseignants, toutes matières confondues, apprend-on d'une source autorisée.



Sollicité au téléphone pour d'amples renseignements, le maire dira que les 15  professeurs d’enseignement moyen soutenus par les ouvriers et autres agents d'administration , justifieraient ce mouvement d'arrêt ouvert , par les conditions défavorables d'exercice de leur mission ,le manque criard en personnels  d'encadrement pédagogique ou administratif, manque de  moyens adéquats de travail, de manuels scolaires et d'équipements , mais aussi et surtout ''l'inexistence à nos jours, d'un directeur titulaire, appelé à y asseoir une gestion appropriée et réglementaire". D'autres enseignants  aguerris soulignent à leur tour que la présence d'un directeur affecté par la direction de l’éducation  leur serait  nécessaire afin d'éviter les mauvais revers de  l'examen du brevet d’enseignement moyen de l’année scolaire  2018/2019, en  rappelant qu’ils ont été classés en  dernière position, à l'échelle nationale ou de wilaya,  avec un taux de réussite de moins de 7% seulement.  Telles semblent être les revendications de ces professeurs d’enseignement moyen et autres personnels du CEM, qui observent depuis un sit-in ouvert en attendant la satisfaction de leurs doléances.

Moussa Noui
Dimanche 22 Septembre 2019 - 17:47
Lu 409 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma