REFLEXION

Transport aérien, que le meilleur gagne !



Désormais, Air Algérie ne sera plus la seule compagnie publique algérienne opérationnelle dans le transport aérien. La compagnie Tassili Airlines qui était jusque là spécialisée dans le transport des pétroliers est autorisée à transporter le grand public, cette opération qui débutera d’ici la fin de l’année a en fait été décidée en 2009 par les pouvoirs publics. Ce qui annonce la fin du monopole d’Air Algérie sur le transport aérien. Disposant d’une flotte de 31 appareils et forte de quatre gros- porteurs Boeing 737-800, nouvelle génération contenant 155 sièges, la TAL, entamera l’expérience du seul concurrent d’Air Algérie dans le transport aérien après l’échec de Khalifa Airways en 2003. Cette démarche qui a tardé à être mise en place, certainement pour donner le temps à Air Algérie de revoir sa stratégie, bouleversera t’elle pour autant la donne chez cette dernière qui doit dorénavant partager le marché avec sa nouvelle concurrente ? Air Algérie détient bien une part de marché supérieure à 50% sur les lignes extérieures mais il ne faut pas occulter le fait qu’elle a été déficitaire pendant plusieurs années, en plus des autres facteurs qui ont terni son image tel le manque de ponctualité, la cherté des billets, le grand nombre de ses cadres qui ont choisi d’aller travailler à Aigle Azur et autres compagnies étrangères . Malgré cela; Tassili Airlines semble donner à Air Algérie la pulsion nécessaire à son redéploiement puisque cette dernière vient de décider de former 500 pilotes d’ici l’année prochaine tout en recrutant 144 autres qui formaient l’équipage de l’ex- Khalifa Airways. En revanche, Tassili Airliness’est empressée d’inaugurer dès mardi une agence commerciale au niveau de l’aéroport d’Alger Houari Boumediene, la première d’un réseau d’agences que la compagnie va créer à travers le territoire national.« On va se partager le marché. Il y aura de la concurrence et le meilleur l’emportera », a déclaré M. Bouabdallah, le premier responsable de la compagnie d’Air Algérie. Cette expression promet qu’un avenir des plus dynamiques se révélera dans le milieu du transport aérien. Nous espérons que cela se fasse au profit de la clientèle et de l’amélioration du service.

Réflexion
Jeudi 6 Octobre 2011 - 09:37
Lu 862 fois
Edito
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 11-12-2019.pdf
4.94 Mo - 10/12/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+