REFLEXION

Tout le monde doit s’impliquer



Ce n'est pas parce que la guerre a lieu au Mali que le terrorisme d’AQMI peut être enfermé dans les frontières de ce pays. Le Mali, comme la plupart des pays du Sahel, est un pays aux frontières poreuses, dont le contrôle est loin d'être assuré. Si tous les yeux sont aujourd'hui rivés sur ce pays, c'est en réalité sur un ensemble plus large comprenant la Mauritanie, le Mali, le Niger, le Burkina Fasso, la Côte d'Ivoire et le Sénégal mais aussi le Maroc, l'Algérie et la Lybie qu'il faut se pencher pour vraiment comprendre la situation actuelle. L'affaire au Mali n'est au final que le symbole d'un phénomène plus profond et plus dangereux: la déstabilisation progressive de toute la région sahélienne et saharienne. Si la zone de crise s'élargit, le nombre de pays européens directement concernés également. Il est nécessaire de comprendre que le Sahel est la frontière géopolitique de l'extrême Sud de l'Union Européenne et que l'instabilité de cette région est vouée à se propager aux pays voisins de l'Europe. Dans la mesure où beaucoup de pays voisins de la frontière méridionale au sens large jouent un rôle-clé dans l'approvisionnement énergétique européen, de la gestion des flux migratoires et de la lutte contre le trafic de drogues en offre exponentielle et le terrorisme, l'Union Africaine ne peut laisser l'instabilité s'aggraver et se répandre dans toute la région. Face à cet état de fait, il est nécessaire de dépasser l'approche franco-malienne pour répondre efficacement à la crise sahélienne. Seule une action du bloc régional africain vis-à-vis de l'ensemble de la région du Sahel sera pertinente.

Said
Samedi 16 Février 2013 - 10:09
Lu 179 fois
Edito
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 11-12-2019.pdf
4.94 Mo - 10/12/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+