REFLEXION

Tissemsilt : Le quartier Derb dans l’obscurité



Cela fait plusieurs mois que les habitants de plusieurs rues du grand quartier populaire ED-DERB dans la ville de TISSEMSILT ne savent plus quoi faire ni à qui s’adresser devant le problème de l’éclairage public auquel ils se sont quotidiennement confrontés. En effet, les habitants des rues Halil, Bentammar, Ghalem, Hassen et autres Bencharki qui forment ce grand quartier populaire et populeux, vivent depuis des mois sous la menace des agressions et des vols. L’obscurité est maître des lieux, les habitants déclarent qu’avec le noir qui caractérise les soirées des rues et des ruelles, le risque de devenir victime d’agression est omniprésent même pour ceux qui depuis des lustres habitent ce quartier. Cette situation qui selon eux a trop duré et a fait naître en parallèle d’autres maux sociaux. Les gangs, les dealers et une nouvelle génération qui active particulièrement la nuit, le manque de sécurité précisent-ils est un résultat de l’absence de l’éclairage public qui s’ajoute aux multiples dysfonctionnements constatés au niveau de ce quartier, un sentiment de délaissement et d’oubli chez ces habitants malgré les multiples sollicitations d’ou leur insistance urgente auprès des concernés pour trouver une solution à ce problème qui agasse leur quotidien.

A.Ould El Hadri
Lundi 28 Septembre 2009 - 21:54
Lu 371 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 21-09-2020.pdf
1.94 Mo - 20/09/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+