REFLEXION

Taghit : La 5ème université de la conférence permanente de l'audiovisuel méditerranéen

Pas moins de 15 pays arabes et européens participent à la 5e édition de l'université de la conférence permanente de l'audiovisuel méditerranéen qui a ouvert ses portes le samedi denier à Taghit dans la wilaya de Béchar.



Taghit : La 5ème université de la conférence permanente de l'audiovisuel méditerranéen
Cette université consacrera ses travaux du 7 au 14 février à l'impact des nouveaux médias sur la vie des jeunes des zones enclavées, un thème qui permettra à la centaine de journalistes, formateurs et encadreurs y participant de «prendre la mesure des progrès réalisés par les pouvoirs publics pour développer la communication moderne dans le Sud algérien», précise-t-on.
L'idée fondamentale de cette université, institutionnalisée à Ghardaïa en 2004, est de réunir dans des équipes pluridisciplinaires, multilingues et multiculturelles, des journalistes et des techniciens venant des organismes publics de radio télévision des pays du Sud et du Nord de la Méditerranée, pour leur permettre de traiter ensemble de questions d'intérêt commun liées au développement durable, rappelle-t-on.
Au cours de cette université, qui traitera des nouveaux médias et du journalisme Web, trois ateliers (un pour la radio, un pour la TV et un autre transversal consacré à l'informatique appliquée à l'information), travailleront à la réalisation d'un magazine TV de 52 minutes et d'un magazine radio éligibles à la diffusion sur les différents supports des organismes membres de la Copeam et de l'Union des radios et télévisions arabes (Asbu).
L'engouement pour l'université de cette année est considérable puisque pas moins de 15 pays arabes et européens ont confirmé leur participation, assure-t-on. Selon les organisateurs, «tout est fin prêt» à Taghit pour que les équipes de tournage commencent leurs reportages sur une dizaine de déclinaisons du thème retenu.
Parmi ces déclinaisons, le mobile «outil professionnel» des éleveurs, des maraîchers et des agriculteurs, l'installation de la fibre optique à Taghit, les enseignants et Internet, le rôle des nouveaux médias lors des catastrophes naturelles, le 21e siècle au cœur d'un ksar du 12e siècle, le marché de la téléphonie mobile à Taghit, les jeunes et l'apprentissage des nouveaux outils informatiques,... Ce rendez-vous «sera aussi l'occasion de rendre un hommage appuyé aux journalistes de la radio et de la télévision palestiniennes qui ont relevé un grand défi professionnel lors de l'agression criminelle d'Israël contre Ghaza ainsi qu'au journaliste caméraman de la télévision algérienne mort sous les bombardements de la ville martyre par l'aviation sioniste», souligne-t-on.


Sadek
Samedi 14 Février 2009 - 23:45
Lu 323 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 20-08-2019.pdf
2.63 Mo - 19/08/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+