REFLEXION

TRIBUNAL DE MOSTAGANEM : 10 ans de réclusion pour 3 cambrioleurs

Le tribunal criminel près la cour de Mostaganem a rendu son verdict mercredi 28 Novembre 2018, dans deux affaires concernant le réseau de voleurs de domiciles et dont deux habitations ont été ciblées à Hassi Maméche au cours du mois de Janvier de l’année en cours. Les auteurs des ‘’casses’’, au nombre de 5, ont été condamnés à 10 ans de prison ferme pour 3 des mis en cause, 20 ans pour le fuyard, et la relax pour l’un des inculpés.



Les faits de ces deux affaires remontent  au mois  de Janvier de l’année en cours  ( le 09 et le 31 Janvier 2018 ) où  deux  habitations  ont été ciblées  par  des cambriolages , commis en plein jour , à la ville de Hassi Mamèche.  La première affaire a porté  sur le vol d’un domicile dont  les résidents étaient absents pour des raisons professionnelles. Se glissant au sein de la maison, les brigands  se sont  emparés de bijoux d’une valeur de 400 millions de centimes, d’une somme d’argent de 43  millions de centimes, d’autres  biens  sans épargner les perruches en cage.  Quant à la seconde affaire, elle a ciblé  un autre  domicile où  les voleurs pénétrèrent et s’attaquèrent à la femme, en usant  de violence  envers elle  et  menaçant d’égorger   sa fille de 4 ans avec une arme blanche au cas où elle refuserait  de leur  indiquer  le lieu de cache  de l’argent. Ces derniers finirent par prendre une somme d’argent estimée à plus de 70 millions et lui arrachèrent violemment ses boucles d’oreilles. Malheureusement, ces bandits finirent par se faire prendre au sein d’un barrage de contrôle routier à Bouguirat, à bord d’un véhicule loué à Relizane, avec des armes blanches, des casquettes et des gants  à la malle. Présentés à la barre pour les deux  audiences, les voleurs  tentèrent  de nier les faits qui leurs sont reprochés.  Une condamnation  à 10  années de réclusion  fut prononcée pour trois membres du réseau,  une autre par contumace  d’une vingtaine d’années pour le membre en fuite et  la liberté  pour le cinquième.  Quant au verdict de la deuxième audience, les bandits furent condamnés à  une peine de prison  de 07 années et  de 20  ans pour le fuyard, ainsi que des amendes.

Riad
Vendredi 30 Novembre 2018 - 16:26
Lu 435 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 19-09-2019.pdf
3.6 Mo - 18/09/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+