REFLEXION

TRANSPORT PUBLIC A ARZEW : Les bus de l’ETO victimes d’actes de vandalisme

Mis en exploitation depuis une année au niveau de la daïra d'Arzew, les bus de l'entreprise des transports d’Oran ont été, mardi 14 Mai 2019, la cible d’une nouvelle attaque de la part de jeunes hommes qui les ont bombardés par de jets de pierres et ont cassé les vitres des bus assurant les navettes Arzew, Cap Carbon.



Ce sont 4 bus qui ont vu leurs vitres cassées durant les soirées ramadanesques. Quelques chauffeurs de ces bus ont lancé via les réseaux sociaux un cri de détresse pour appeler à l’intervention des services concernés. «Des pierres sont lancées contre les bus, on est loin de nos familles, on débute le travail juste après le ftour pour assurer le transport aux citoyens, et voilà nous sommes récompensés par des jets de pierres », dira un chauffeur. Notons que les bus après les jets de pierres sont confrontés à arrêter leurs services surtout en cas de blessures de l’un des usagers. Résultat, des pertes financières pour l’établissement du transport urbain (ETO) et l’absence du transport, ce qui pénalise les citoyens durant les soirées ramadanesques. Notons que selon quelques habitants d’Arzew, ces jets de pierres pour être l’œuvre de quelques enfants, qui profitent des fois de l’obscurité et des ruelles isolées pour lancer ces pierres contre les bus. «C’est malheureux de voir ces dépassements, quelques enfants en faisant ça, croient qu’ils sont en train de jouer, il faut que les services de sécurité interviennent, pour que ces jets de pierres ne se répètent pas, il faut l’ouverture d’une enquête », nous dira un habitant. Rappelons que l’Entreprise de transport d’Oran (ETO) a lancé il y a quelques mois, 21 nouvelles lignes de transports urbain et suburbain, dans le cadre de l’opération de renforcement de ses lignes par 100 bus loués auprès d’un opérateur privé, dans le but de répondre à la demande de plus en plus croissante sur certaines lignes traditionnelles, mais aussi, celle exprimée par certains quartiers et cités qui accueillent de nouvelles populations dans le cadre du programme de relogement entrepris par la wilaya d’Oran. Plus d’une cinquantaine de nouveaux bus viendront renforcer le parc roulant de l’entreprise publique de transport urbain de la wilaya d’Oran très prochainement. Notons que l’ETO disposait auparavant d’un parc de 50 bus, desservant six (06) lignes de transport urbain et suburbain, à savoir les lignes B, B1, 3, 51, 11 et 37. Les nouveaux bus de l’ETO, assurent actuellement une dizaine de nouvelles lignes, entre autres (A) assurant la liaison entre Gambetta et le quartier des Amandiers, 16 entre Aïn El Beida et la gare au quartier du Plateau, ainsi que d’autres lignes, desservant El Kerma, El Braya et Hassi Ameur.

Medjadji Habib
Mercredi 15 Mai 2019 - 18:52
Lu 360 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 18-07-2019.pdf
3.79 Mo - 17/07/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+